Portrait du nouveau Parlement jurassien

Nombre de députés réélus, moyenne d’âge et proportion homme- femme, voici les caractéristiques ...
Portrait du nouveau Parlement jurassien

Nombre de députés réélus, moyenne d’âge et proportion homme- femme, voici les caractéristiques du législatif 2021 - 2025

La salle du Parlement attend ses nouveaux élus. La salle du Parlement attend ses nouveaux élus.

Les noms des 60 nouveaux députés sont désormais connus. Voici le portrait du législatif, mouture 2021 – 2025 qui compte une moyenne d'âge à 48,9 ans, 15 femmes pour 45 hommes et 26 élus à n'avoir jamais siégé au législatif.


Moyenne d’âge

La moyenne d'âge de l’ensemble du Parlement se situe un peu en-dessous de 49 ans. A l'heure actuelle est de 54 ans. Le PLR détient la palme quant aux années cumulées puisque ses huit membres affichent une moyenne de 62 ans. C’est dans ce groupe que se trouve d’ailleurs le doyen Michel Périat du haut de ses 76 ans. A l’opposé, c’est dans les rangs du parti socialiste que siégera la cadette du Parlement, Leïla Hanini âgée de 27 ans. Pour autant, ce sont les députés Verts’libéraux qui ont la moyenne d’âge la plus basse, leurs deux représentants ayant 41 et 42 ans. Les Verts se situent autour des 42 ans et le PDC affiche une moyenne d’âge de 45 ans.

Réaction d'Irène Donzé, membre du comité directeur du PLR :

Nouveaux députés

Les démocrates-chrétiens affichent également davantage de nouveaux députés. Ils seront 9 élus sur 15 à n’avoir jamais siégé dans le législatif cantonal. Du sang neuf qui vient principalement d’Ajoie. C'est pareil pour Les Verts qui composent désormais avec 4 nouveaux élus. L'UDC et le PLR accueillent chacun un seul néophyte.

 

Proportion homme-femme

Quant à la proportion homme-femme, la nouvelle législature sera composée par un quart de femmes, principalement apporté par Les Verts qui présentent plus de la moitié d’élues féminines. Le Parti socialiste apporte également sa pierre à l'édifice puisque 5 femmes siégeront au Parlement. En revanche, le Parti libéral-radical peut mieux faire en termes d’égalité des sexes, puisqu’aucune de ses représentantes n’a été élue.

Dans un communiqué envoyé aux médias lundi soir, l'Association interjurassienne grève des femmes déplore des résultats « toujours aussi décevants » et souligne que « la sous-représentativité des femmes perdure au Parlement jurassien ». Elle appelle à une importante réaction. /ncp-gtr-nmy

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes