Les apiculteurs s’insurgent contre le retour éventuel d’un insecticide

La Fédération d’apiculture du canton du Jura et sa section delémontaine se montrent critiques ...
Les apiculteurs s’insurgent contre le retour éventuel d’un insecticide

La Fédération d’apiculture du canton du Jura et sa section delémontaine se montrent critiques face à la requête des betteraviers suisses de réintroduire un néonicotinoïde jugé dangereux

Le retour du gaucho présenterait un danger pour les abeilles, selon la FACJ (photo ldd). Le retour du gaucho présenterait un danger pour les abeilles, selon la FACJ (photo ldd).

L’éventuel retour du gaucho n’est pas du goût de la Fédération d’apiculture du canton du Jura et de sa section delémontaine. Les deux organisations dénoncent jeudi dans un communiqué la volonté des betteraviers suisses de réintroduire cet insecticide pour lutter contre la jaunisse virale. La FACJ s’insurge notamment contre des propos tenus par le président de la fédération suisse des betteraviers. Joseph Meyer a affirmé que « l’usage de semences enrobées ne présente pas de risque pour les abeilles ». Or, la Fédération d’apiculture du canton du Jura estime que cette allégation est « trompeuse et pernicieuse ». La FACJ rappelle que les abeilles aiment se désaltérer dans les gouttelettes d’eau que secrètent les betteraves. Un traitement au gaucho constitue pour elles un « cocktail mortel ».

Les deux organisations soulignent que la substance active de ce néonicotinoïde est dangereuse pour toute la biodiversité et pour l’homme. La FACJ enjoint les membres du groupe parlementaire « abeilles » d’user de toute leur influence sous la Coupole fédérale pour éviter la ré-homologation de ce produit. Elle encourage également la population à signer une pétition qui a été lancée en ligne. /comm-alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus