Alarme chimique sans gravité à Saignelégier

Un problème lié au contact entre un produit de nettoyage et un solvant s'est déclaré samedi ...
Alarme chimique sans gravité à Saignelégier

Un problème lié au contact entre un produit de nettoyage et un solvant s'est déclaré samedi matin dans les locaux de l'entreprise Bulgari à Saignelégier. Personne n'a été blessé

L'entreprise dans laquelle s'est déclaré le problème samedi matin à Saignelégier. L'entreprise dans laquelle s'est déclaré le problème samedi matin à Saignelégier.

Un gros dispositif de secours a été déployé samedi matin à Saignelégier mais plus de peur que de mal. L'entreprise horlogère Bulgari a été le théâtre d'une alarme chimique qui s'est déclenchée vers 10h15. Des pompiers du SIS Franches-Montagnes Centre et du Centre de renfort de Delémont – avec des spécialistes - ainsi que la police et des ambulances ont été dépêchés sur place. Une trentaine d’hommes et une dizaine de véhicules ont été engagés. Les employés de l’entreprise en question et des sociétés voisines ainsi que les habitants des maisons du secteur ont été temporairement évacués par mesure de précaution, soit environ 35 personnes.

Le problème est survenu à la suite d'un contact entre un produit de nettoyage et un solvant. Au final, personne n’a été blessé et la population n'a couru aucun risque. L'alarme a pu être levée après aération des locaux. Le commandant du SIS Franches-Montagnes Centre, Thierry Froidevaux, explique comment s’est déroulée l’opération : 

Le dispositif a été très conséquent en raison, notamment, d’une incertitude concernant la nature du produit chimique en cause. L’alarme faisait mention d’une substance très dangereuse et potentiellement mortelle – de l’acide cyanhydrique – mais les vérifications ont permis d’écarter cette hypothèse. Bernard Brahier, inspecteur d’arrondissement des sapeurs-pompiers pour les Franches-Montagnes, donne davantage de précisions :

Les occupants des habitations voisines ont ainsi été évacués par précaution. Ils ont été dirigés vers la Halle-Cantine et vers des locaux de l’administration. Il a fallu également tenir compte des mesures sanitaires liées au coronavirus pour cette opération puisqu’une des familles en question se trouve en quarantaine. Le maire de Saignelégier, Vincent Wermeille, raconte ce qui a été mis en place par la commune :

Les habitants ont ainsi pu regagner leur domicile assez rapidement et tout s’est déroulé sans la moindre anicroche. A noter encore que la route cantonale entre Saignelégier et Tramelan a dû être fermée à la circulation durant l’opération. /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus