Un « mercredi noir » pour les restaurateurs

Plusieurs dizaines de restaurateurs de la région ont attendu les parlementaires jurassiens ...
Un « mercredi noir » pour les restaurateurs

Plusieurs dizaines de restaurateurs de la région ont attendu les parlementaires jurassiens ce mercredi pour demander des aides concrètes afin de faire face à la crise qui touche le secteur

Le ministre jurassien de l'économie et de la santé Jacques Gerber s'est entretenu avec plusieurs restaurateurs de la région. Le ministre jurassien de l'économie et de la santé Jacques Gerber s'est entretenu avec plusieurs restaurateurs de la région.

C’est sous la pluie et dans le froid que plusieurs dizaines de restaurateurs et tenanciers de bars et de cafés de la Vallée et d’Ajoie ont attendu l’arrivée des députés et des ministres jurassiens ce mercredi matin, à Delémont. Cette journée baptisée « mercredi noir » par les acteurs de la restauration est l’occasion de demander des aides concrètes pour faire face à la crise qui touche la branche. En signe de protestation, de nombreux tenanciers ont gardé leurs portes fermées ce mercredi. La baisse du chiffre d’affaires pour les restaurateurs de la région se situe entre 50 et 80%, selon le tenancier d’un restaurant delémontain Olivier Schaffter. Les acteurs sont unanimes : la situation est grave et des dizaines de restaurants de notre région pourraient fermer à cause de la crise. D'ailleurs, ils ont martelé ce mercredi le slogan « la restauration se meurt » pour rendre compte de leur situation très compliquée. 

Olivier Schaffter : « Les gens ont presque peur de venir manger »

Plusieurs représentants de la branche de la restauration ont offert cafés et croissants aux députés et aux ministres jurassiens ce mercredi matin (photo : Georges Henz). Plusieurs représentants de la branche de la restauration ont offert cafés et croissants aux députés et aux ministres jurassiens ce mercredi matin (photo : Georges Henz).

Motion déposée par le PCSI

Le PCSI a réagi à la situation des restaurateurs de la région. Le groupe a déposé une motion ce mercredi au Parlement jurassien par l'intermédiaire du député-maire de Delémont Damien Chappuis. Le texte demande que le Gouvernement propose dans les meilleurs délais des mesures d'aides financières envers les restaurateurs dont le chiffre d'affaires a considérablement baissé et qui ont subi des pertes liées à leur exploitation. De plus, la motion demande également de proposer des structures d'appui permettant aux tenanciers qui en ont le besoin d'assurer le traçage de leurs clients. Dans son texte, le PCSI reconnaît également que beaucoup de corps de métier sont touchés par la crise, soulignant que l'aide des autorités est aujourd'hui nécessaire.

Damien Chappuis : « Un signal fort était demandé »

L’exécutif jurassien a aussi été interpellé à l’heure des questions orales par le député PLR Alain Schweingruber, inquiet du sort de ces patrons de bars et restaurants. Le ministre de l’économie Jacques Gerber a rappelé que des aides financières étaient déjà disponibles, notamment les allocations pour perte de gain (APG) et la réduction des horaires de travail (RHT). « Le département de l'économie et le Gouvernement vont continuer à travailler avec l'ensemble des acteurs de la place pour trouver des solutions », a tenté de rassurer Jacques Gerber à la tribune. /nmy+mle

Jacques Gerber : « Continuer à travailler pour trouver des solutions »


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus