Les terrasses ne disparaîtront pas cet hiver

Les restaurateurs de Porrentruy ne replieront pas leurs terrasses cet hiver. La prolongation ...
Les terrasses ne disparaîtront pas cet hiver

Les restaurateurs de Porrentruy ne replieront pas leurs terrasses cet hiver. La prolongation est prévue jusqu'à fin février

Les terrasses auraient dû disparaître des pavés de Porrentruy cette fin de semaine. Photo : ldd Les terrasses auraient dû disparaître des pavés de Porrentruy cette fin de semaine. Photo : ldd

A la demande des restaurateurs de Porrentruy, le Conseil municipal a décidé de prolonger exceptionnellement l'exploitation des terrasses des établissements publics cet hiver. Les structures auraient dû disparaître des pavés cette fin de semaine. Elles y seront admises jusqu'à la fin du mois de février 2021. La municipalité espère ainsi pouvoir donner un coup de pouce aux professionnels de la restauration, dans les conditions actuelles difficiles de pandémie. « On espère ainsi pouvoir leur faciliter un peu la vie », note Gabriel Voirol, maire de Porrentruy. Les restaurateurs n'ayant pas à payer de taxes pour leurs structures extérieures depuis une vingtaine d'années dans la capitale ajoulote, ils n'auront pas à débourser un centime pour maintenit tables et chaises extérieures cet hiver. 

Fortement sollicité par les riverains cet été à cause des nuisances sonores autour des bars de la vieille ville, le Conseil municipal s'entretiendra avec les restaurateurs et les habitants afin de trouver des solutions. « Après la période de semi-confinement, les noctambules étaient moins disciplinés la nuit et des plaintes ont suivi. Nous tenons à rappeler aux habitants de la vieille ville que nous ne les oublions pas, reprend Gabriel Voirol. Les fermetures à 22 heures et le froid impliqueront, normalement, moins de nuisance ces prochains mois. Nous ferons le nécessaire pour que l'été prochain se passe en harmonie entre exploitants et habitants de la vieille ville. » /comm+cka

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus