Une foire de la courge qui fait grise mine

Seuls trois exposants itinérants sur la dizaine annoncée ont fait le déplacement samedi matin ...
Une foire de la courge qui fait grise mine

Seuls trois exposants itinérants sur la dizaine annoncée ont fait le déplacement samedi matin à Delémont. Une frilosité qui s’explique notamment par les récentes annonces des autorités concernant les mesures sanitaires et l’évolution de la pandémie

La foire a accueilli trois fois moins d'exposants qu'attendus samedi matin. La foire a accueilli trois fois moins d'exposants qu'attendus samedi matin.

La Foire de la courge avait triste mine samedi matin. L’événement se tenait en vieille ville de Delémont jusqu’à midi. Une distribution de soupe de courge à l’emporter avait lieu devant le mini-marché. La foire avait lieu dans la cour du château. Une dizaine d’exposants y étaient attendus. Finalement, ils n’étaient que trois à avoir fait le déplacement.

Une affluence qui a bien évidemment déçu Cédric Cerf, responsable de l’animation des foires pour la municipalité de Delémont. Mais les raisons de ces absences sont claires selon-lui :

Cédric Cerf : « il y a eu beaucoup d’annulations de dernière minute »

Un manque à l’appel qui aurait pu provoquer d’autres désistements. Comme nous l’a confié Lydia Schwarb, qui tenait un stand pour Caritas :

Lydia Schwarb : « Si j’avais su que nous serions trois, j’aurais hésité à venir »

La foire a tout de même pu profiter de la présence du marché en vieille ville et de ses passants. Cédric Cerf nous a confié espérer voir un peu plus de monde en fin de matinée, notamment pour profiter de la distribution de soupe à l'emporter ou pour participer au concours de sculpture de courges. Les deux activiés qui ont pu être maintenues dans le respect des normes sanitaires. /tna


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus