« L’OFAG a trompé la population »

Ce sont les propos tenus dans un communiqué de presse par les pétitionnaires contre la réintroduction ...
« L’OFAG a trompé la population »

Ce sont les propos tenus dans un communiqué de presse par les pétitionnaires contre la réintroduction du Gaucho

Les abeilles souffriront autant de l'utilisation des deux autres pesticides, selon le communiqué de presse. (Photo : archives). Les abeilles souffriront autant de l'utilisation des deux autres pesticides, selon le communiqué de presse. (Photo : archives).

Un nouvel épisode dans l’interdiction des pesticides sur les cultures de betteraves. Jeudi, l’Office fédéral de l‘agriculture n’entrait pas en matière sur la demande des betteraviers qui souhaitaient la réintroduction temporaire du Gaucho, un néo-nicotinoïde. Mais l’OFAG a autorisé deux autres pesticides de synthèses. Une décision « consternante » selon les pétitionnaires, qui avaient alerté la population quant aux dangers du Gaucho sur les abeilles.

D’après le communiqué de presse transmis dimanche notamment par l’apicultrice de Soyhières Sonia Burri Schmassmann, ancienne présidente d’Apisuisse, et par le médecin biennois Jérôme Tchudi, « L’OFAG a trompé la population ». Bien que les pétitionnaires soient parvenus à maintenir l’interdiction du Gaucho, l'autorisation de deux autres pesticides est contraire au but recherché par leur texte. Selon eux, les 15'000 personnes, qui ont signé, ne veulent pas de produits aussi toxiques pour les êtres vivants. Le médecin seelandais précise que « le Conseil fédéral a tenté un compromis mais c’est la santé de la population suisse qu’il compromet avec cette décision ». Le pesticide neurotoxique Gazelle SG et le pesticide reprotoxique Moventa SC sont classés comme dangereux ou toxique pour les abeilles, ainsi que d’autres insectes. Dans leur communiqué, les pétitionnaires appellent la population à soutenir au mois de juin l’initiative populaire « Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse ». /comm-ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus