L’avenir des forêts passe par des expérimentations

Des dizaines de milliers d’arbres vont être plantés dans plusieurs cantons, dont le Jura, pour ...
L’avenir des forêts passe par des expérimentations

Des dizaines de milliers d’arbres vont être plantés dans plusieurs cantons, dont le Jura, pour définir la tolérance climatique des essences

La tolérance climatique de 18 essences forestières sera testée dans plusieurs cantons. (Photo : libre de droits). La tolérance climatique de 18 essences forestières sera testée dans plusieurs cantons. (Photo : libre de droits).

Le canton du Jura participe à des expérimentations en forêt. Plusieurs entités, dont l’office jurassien de l’environnement et l’institut fédéral de recherches sur la forêt, se sont associées dernièrement pour tester la tolérance climatique de 18 essences forestières différentes. Une cinquantaine de plantations expérimentales seront opérées dans 20 cantons de Suisse, dont le Jura. Ce projet doit permettre de définir comment ces arbres vont pouvoir faire face aux changements climatiques.


Les regards tournés vers Chevenez

D’après des spécialistes, les étés seront plus chauds et plus secs d’ici la fin du siècle. Le moment est donc venu d’en apprendre plus sur la réaction des essences forestières à certaines conditions climatiques. C’est pourquoi les scientifiques ont décidé d’entreprendre des expérimentations en plantant des dizaines de milliers d’arbres dans des milieux différents de notre pays. Cela permettra de constater la tolérance des essences face aux aléas climatiques et, surtout, de connaître leurs limites. Le projet a débuté cet automne et s’étendra sur 30 à 50 ans. Dans le Jura, c’est le site du Foigeret, à Chevenez, qui a été retenu. Plusieurs arbres de huit essences différentes y seront plantés entre l’automne prochain et le printemps 2022. Deux autres sites ont par ailleurs été retenus aux portes de notre canton pour ce projet, à Petit-Val et à Grandval dans le Jura bernois.


Huit essences différentes dans le Jura

A Chevenez, ce sont des arbres issus de huit essences forestières qui seront plantés. Voici les différentes essences qui seront représentées en Haute-Ajoie : sapin blanc, érable sycomore, hêtre, douglas, chêne sessile, tilleul à petites feuilles, cèdre de l’Atlas et noisetier de Byzance. L’état des plantations sera régulièrement examiné par des experts pour savoir comment poussent les arbres et pour connaître les dommages qu’ils subissent.


Coup de pouce du canton pour les forêts

On reste dans les forêts jurassiennes avec ce coup de pouce financier des autorités cantonales. L’Etat a avalisé, vendredi, un crédit supplémentaire de 300'000 francs pour soutenir les travaux effectués cette année par les propriétaires forestiers, comme des abattages d’arbres ou des replantations. Les scolytes et la sécheresse continuent de faire des ravages dans nos forêts. Selon le canton du Jura, les aides cantonales donnent un signal d’encouragement nécessaire. /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus