La maison de vos rêves se trouve peut-être dans le Jura, mais où ?

L’administration cantonale a publié mardi son memento statistiques. Et les données qui concernent ...
La maison de vos rêves se trouve peut-être dans le Jura, mais où ?

L’administration cantonale a publié mardi son mémento statistiques. Et les données qui concernent les logements sont parfois surprenantes

Le village de Soubey est le moins densément peuplé du canton. (photo : archive) Le village de Soubey est le moins densément peuplé du canton. (photo : archive)

 

À votre avis, où est-ce qu’il est le plus facile de trouver un logement ? On imagine volontiers que les villes ont un peu moins d’appartements vides. C’est vrai pour Delémont, mais Porrentruy regorge d’habitations non occupés. Avec 4,5% de logements vacants, le chef-lieu ajoulot pointe dans le top 10 cantonal.

Les villages les plus « remplis » du canton ne sont pas forcément ceux qu’on attend. Vous risquez d’avoir du mal à vous loger à Courchapoix, Movelier ou à Val Terbi. Dans ces communes, le taux de logement vacants oscille entre 0,5% et 0,8%. Avec Muriaux, la Baroche, et Fontenais, ce sont les villages du canton les moins disponibles pour ceux qui veulent se loger. A l'inverse, c'est à Courchavon qu'il y a le plus de logements vacants, devant Rossemaison et Les Breuleux.

 

Un logement, mais individuel s’il vous plaît

La belle ferme des Franches-Montagnes tient peut-être plus de la carte postale que de la réalité du bâti. La plupart des communes du district comptent en général moins de 60% de maison individuelles. C’est moins que dans la Vallée de Delémont.

Si vous voulez être propriétaire de votre bâtiment, loin des autres, il faudra aller piocher en Ajoie. L’Eldorado pourrait se trouver du côté de Grandfontaine, Courtedoux et Courchavon où environ 4 maisons sur 5 sont des maisons individuelles.

Les choses se compliquent encore si vous cherchez un bâtiment neuf. Trois quarts des bâtiments du canton ont été construits avant 1980 et la moitié d’entre eux datent même d’avant 1946. Il n’existe que 15% de bâtiments qui ont 20 ans ou moins.

Si tout ça vous est indifférent mais que vous voulez avoir la paix…allez à Soubey. C’est de loin la commune la moins densément peuplée du canton, avec 9 habitants par km2, soit 63 fois moins que dans la capitale. /vja


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus