Une prévision réussie, pas deux

Elle avait prévu la victoire de Donald Trump en 2016 et donnait des mêmes tendances en 2020 ...
Une prévision réussie, pas deux

Elle avait prévu la victoire de Donald Trump en 2016 et donnait des mêmes tendances en 2020. Une équipe de l’Université de Neuchâtel s’est penchée sur l’élection présidentielle américaine. Un de ses membres revient avec RFJ sur ses analyses

Donald Trump a perdu l'élection présidentielle américaine par 232 grands électeurs contre 306. (Photo libre de droits). Donald Trump a perdu l'élection présidentielle américaine par 232 grands électeurs contre 306. (Photo libre de droits).

Ils manquent la cible cette fois. Les chercheurs de l’Université de Neuchâtel ne sont pas parvenus à deviner le nom du président des Etats-Unis. Donald Trump a perdu l’élection, malgré ses contestations sans fondement.

L’équipe de linguistique computationnelle avait prédit son élection en 2016. Elle donnait des tendances similaires pour cette année.


Trump intéresse les internautes

Le candidat républicain suscite plus de recherches en ligne que son adversaire démocrate. La situation existait déjà en 2016, elle s’est renforcée cette année.

Le professeur en linguistique computationnelle Jacques Savoy souligne que ce paramètre ne permet pas de prédire le nom du futur président. D’autres éléments rentrent en compte, parmi eux les thèmes abordés par les candidats et les internautes. L’omniprésence du coronavirus a pu jouer en la défaveur du président Trump.

Jacques Savoy, professeur en linguistique computationnelle à l'UniNe

Malgré la réélection loupée de Donald Trump, Jacques Savoy estime qu’il parvient mieux que Joe Biden à aborder dans ses tweets les thèmes qui sont chers aux citoyens. /pha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus