Courchapoix-Courchavon, destins croisés

Ces deux petits villages ne sont pas accessibles de la même manière. Le taux de logements vacants ...
Courchapoix-Courchavon, destins croisés

Ces deux petits villages ne sont pas accessibles de la même manière. Le taux de logements vacants est très faible dans le village de Terre Sainte, alors qu’il est le plus haut du canton dans la commune ajoulote

Courchapoix, sa nature environnante et sa proximité avec Delémont : un cocktail qui séduit... Courchapoix, sa nature environnante et sa proximité avec Delémont : un cocktail qui séduit...

Si vous cherchez un appartement, il sera plus facile de trouver la perle rare à Courchavon qu’à Courchapoix. Au 1er juin de cette année, la commune de Terre Sainte affichait le taux de logements vacants le plus faible du canton avec 0,5%, à égalité avec sa voisine de Val Terbi. A l’inverse, c’est à Courchavon que ce taux est le plus élevé avec 6,6% des logements qui sont libres, devant Rossemaison et Les Breuleux. Ces chiffres proviennent du mémento statistique du canton du Jura publié lundi. Le maire de Courchapoix, Louis-Joseph Fleury, explique ce chiffre par la proximité de son village avec Delémont. Selon lui, la forte occupation des habitations de la commune ne pose pas de problème dans l’immédiat : « Plusieurs projets sont en cours », d’après le maire de Courchapoix.

Louis-Joseph Fleury : « Les gens viennent volontiers habiter à Courchapoix »

Courchavon dispose d'un taux de logement vacant élevé... mais sa population augmente (archive d'illustration). Courchavon dispose d'un taux de logement vacant élevé... mais sa population augmente (archive d'illustration).

A l’opposé, c’est donc le village de Courchavon, en Ajoie, qui dispose du taux de vacance le plus élevé. Pourtant, selon le maire Serge Gschwind, il n’y a pas de quoi paniquer : « C’est regrettable, parce que le nombre d’habitants augmente dans notre commune », affirme Serge Gschwind. Ce dernier parvient à expliquer ce taux de vacance élevé par deux facteurs principaux. D’une part, l’indécision du propriétaire d’un immeuble qui ne sait pas ce qu’il va faire de plusieurs appartements. D’autre part, l’emplacement en bord de route de plusieurs anciennes maisons. /mle

Serge Gschwind : « Un peu déçu »


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus