Deux lauréats pour l'atelier d'artiste à Paris

L’illustrateur Yves Hänggi et la chroniqueuse Laura Chaignat ont été choisis pour occuper la ...
Deux lauréats pour l'atelier d'artiste à Paris

L’illustrateur Yves Hänggi et la chroniqueuse Laura Chaignat ont été choisis pour occuper la résidence artistique du canton du Jura dans la capitale française de juillet 2021 à mars 2022

Yves Hänggi et Laura Chaignat. Yves Hänggi et Laura Chaignat.

Deux lauréats se succéderont dans l’atelier de Paris de la République et Canton du Jura pour une durée de six et trois mois, entre juillet 2021 et mars 2022. Sur proposition de la Commission cantonale de gestion des ateliers d’artistes, le ministre de la formation, de la culture et des sports Martial Courtet vient d'attribuer ces bourses et ateliers d’artiste.  Le peintre et illustrateur Yves Hänggi et la chroniqueuse et autrice Laura Chaignat investiront ainsi chacun leur tour la Cité internationale des arts. 

L’artiste bruntrutain Yves Hänggi se consacre entièrement depuis quelques années à l’art pictural, au dessin et à l’illustration. Il puise son inspiration dans l’imagerie populaire, l’illustration alternative contemporaine, la BD et l’art brut. Lors de son séjour de six mois à la Cité internationale des Arts à Paris, Yves Hänggi envisage notamment la réalisation de séries d’œuvres de grands formats, de sérigraphies, et l’intensification de ses contacts parisiens dans le domaine de l’art et de son marché.

Franc-Montagnarde d’origine, Laura Chaignat se rendra durant trois mois à Paris. La productrice et animatrice de la Matinale de Couleurs 3, formée à RFJ, BNJ FM SA à Delémont, s’est diversifiée ces dernières années en jonglant entre écriture dramatique, jeu théâtral, mise en scène et enseignement théâtral. Son séjour parisien lui permettra de se consacrer à l’écriture et à la conception d’un spectacle.

La République et Canton du Jura a la jouissance d’un atelier au cœur de la Cité internationale des Arts une année sur deux. L’une des lauréates du concours 2019, la plasticienne Eva Zornio, contrainte d’écourter son séjour début 2020 en raison de la pandémie, achèvera sa résidence durant trois mois en 2022./comm-cka


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus