Réouverture des restaurants le 10 décembre dans le Jura

Cinq cantons romands ont annoncé ce mercredi qu'ils s'étaient mis d’accord sur une date de ...
Réouverture des restaurants le 10 décembre dans le Jura

Cinq cantons romands ont annoncé ce mercredi qu'ils s'étaient mis d’accord sur une date de réouverture commune

Les restaurants pourront rouvrir le 10 décembre dans cinq cantons romands. (Photo: Keystone/Peter Klaunzer). Les restaurants pourront rouvrir le 10 décembre dans cinq cantons romands. (Photo: Keystone/Peter Klaunzer).

Les restaurants pourront rouvrir leurs portes le 10 décembre dans le Jura. Ce sera également le cas dans les cantons de Neuchâtel, Vaud, Genève et Fribourg. Les cinq gouvernements l’ont annoncé ce mercredi après-midi. A la suite de discussions intervenues entre plusieurs conférences intercantonales romandes, ils ont décidé de se mettre d’accord sur une date commune dans une « volonté d’harmonisation et de clarté ».

Les restaurateurs jurassiens peuvent désormais se préparer. Même s’ils souhaitaient certainement rouvrir avant le 10 décembre, ils prennent acte de cette date. Olivier Schaffter est le patron de restaurants à Delémont :

Les bars et les discothèques ne sont pas concernés par cette décision. Le Gouvernement jurassien s'exprimera plus en détail vendredi lors d'une conférence de presse sur l'évolution du dispositif cantonal et les nouvelles mesures de soutien.

Cette annonce doit permettre à la branche de se préparer à la réouverture et à la population de planifier au mieux et dans le respect des mesures sanitaires ses futures sorties dans les établissements, ajoute le communiqué de presse.

La réouverture se déroulera dans un strict cadre sanitaire. Il sera obligatoire de consommer assis et de fournir ses coordonnées pour le traçage. Il ne pourra y avoir que quatre personnes au maximum par table. Par ailleurs, les établissements devront rester fermés entre 23h00 et 06h00 du matin. La distance physique, le lavage des mains et le port du masque resteront de rigueur lorsque les clients ne sont pas assis.

Un suivi cantonal sera assuré pour connaître les éventuels effets de la réouverture sur la pandémie. La décision pourra ainsi être révoquée si la situation sanitaire l'exige, précise le communiqué. /ATS-alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus