Caritas tire la sonnette d’alarme

Caritas Suisse demande la compensation à 100% des RHT pour les bas salaires et une contribution ...
Caritas tire la sonnette d’alarme

Caritas Suisse demande la compensation à 100% des RHT pour les bas salaires et une contribution spéciale pour les personnes précarisées, pour lutter contre la pauvreté. Entretien avec Jean-Noël Maillard, président de Caritas Jura

 Selon le directeur de Caritas Jura, la crise sanitaire peut rapidement faire basculer des personnes en situation de précarité. (Photo: archive). Selon le directeur de Caritas Jura, la crise sanitaire peut rapidement faire basculer des personnes en situation de précarité. (Photo: archive).

La pauvreté : un effet de la crise du coronavirus peu visible et peu thématisé. Caritas a démontré ce lundi à Berne, expériences de terrain à l’appui, que la précarité explose en Suisse. Et le Jura n’est pas épargné.

A titre d’exemple, les RHT qui amputent le revenu de 20% ne suffisent plus aux personnes qui peinent déjà ordinairement à joindre les deux bouts. Caritas tire donc la sonnette d’alarme. L’institution exige une compensation à 100% des RHT pour les bas salaires et une contribution spéciale sur le modèle des prestations complémentaires pour les personnes précarisées. L’objectif est d’éviter de voir l’aide sociale exploser dans quelques mois. Pour le président de Caritas Jura, Jean-Noël Maillard, la crise sanitaire fait basculer de plus en plus de personnes dans la précarité :

Depuis le début de la crise, l’institution a déjà distribué 12 millions de francs, grâce notamment aux fonds de la Chaîne du Bonheur. Au total, ce sont 100'000 personnes qui ont pu bénéficier du soutien de Caritas. /nmy


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus