Un projet d’envergure pour valoriser le lait dans le Jura

Le canton lance Créalait, qui vise à développer la transformation des produits laitiers sur ...
Un projet d’envergure pour valoriser le lait dans le Jura

Le canton lance Créalait, qui vise à développer la transformation des produits laitiers sur le territoire. Il permettra à terme d’offrir une plus large palette de produits locaux

Le projet Créalait veut améliorer la valeur ajoutée régionale dans la production laitière (photo: RCJU). Le projet Créalait veut améliorer la valeur ajoutée régionale dans la production laitière (photo: RCJU).

Le canton du Jura ouvre la voie au développement de la transformation des produits laitiers sur son territoire. Le Gouvernement lance le projet Créalait, qui vise à approvisionner une plus grande part de la population avec des produits locaux. Devisé à 11,4 millions de francs – dont près de 2 millions à la charge de l’Etat jurassien – il démarrera l’an prochain et sera pleinement réalisé dans six ans. Des investisseurs privés, des agriculteurs et des sociétés en mains agricoles vont ainsi développer la production laitière, la transformation du lait, la logistique et les points de vente de produits laitiers.


Nouvelles infrastructures et meilleur revenu

Dans les faits, Créalait prévoit la construction d’une nouvelle fromagerie à Develier, en augmentant la production de Gruyère AOP bio et conventionnel, ainsi qu’en développant une nouvelle production de fromage à pâte molle. Le projet envisage également la création d’un centre logistique pour l’emballage et le stockage des produits, la construction et l’aménagement de deux fromageries fermières à Epiquerez et à Movelier. Par ailleurs, l’installation de dix séchoirs en grange aidant l’adaptation de dix exploitations agricoles à la production laitière sans ensilage est planifiée. Des mesures collectives sont prévues pour développer la commercialisation des produits laitiers, favoriser la promotion des produits et développer des offres touristiques autour du lait. Ces mesures doivent au final améliorer le revenu par litre de lait transformé des agriculteurs concernés, tout en développant les activités économiques connexes à l’agriculture.


Des revenus annuels de 3,3 millions de francs

Ce projet Créalait voit le jour alors que le taux de transformation de la matière première laitière en produits fromagers est relativement faible dans le Jura (28%) en comparaison nationale. Le développement régional doit donc faire évoluer la situation. Sur le plan financier, les contributions cantonales s’élèveront au maximum à 2 millions de francs pour un total d’investissements dans le secteur agricole estimé à 11,4 millions. Cet engagement jurassien permettra de lever des contributions de la part de la Confédération. Dès la pleine réalisation du projet d’ici six ans, il est escompté un apport des revenus additionnels de 3,3 millions de francs par an. /comm-rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus