Des contrôles sanitaires avec « délicatesse et empathie »

Nathalie Barthoulot a assuré devant le Parlement que la police ne faisait pas de zèle pour ...
Des contrôles sanitaires avec « délicatesse et empathie »

Nathalie Barthoulot a assuré devant le Parlement que la police ne faisait pas de zèle pour sanctionner les violations des règles sanitaires en lien avec le coronavirus

La police jurassienne continuera sa mission de proximité, assure la ministre de l'intérieur. (Photo : illustration / Georges Henz). La police jurassienne continuera sa mission de proximité, assure la ministre de l'intérieur. (Photo : illustration / Georges Henz).

La police agit de manière proportionnée dans le contrôle des normes sanitaires destinées à lutter contre le Covid-19 dans le Jura. C’est en substance la réponse donnée ce mercredi matin au Parlement jurassien par Nathalie Barthoulot. La ministre de l’intérieur a réagi à une question orale du député PCSI Thomas Schaffter. L’élu de Porrentruy souhaitait savoir si les forces de l’ordre entendaient « privilégier une police de proximité, de dialogue et préventive plutôt que de céder à la répression systématique d’un Etat policier de nécessité ». Dans sa réponse, Nathalie Barthoulot a souhaité être rassurante sur l’action de la police à l’égard des commerces, des restaurants, des clubs sportifs et de la population en général :

Thomas Schaffter s’est déclaré partiellement satisfait de la réponse du Gouvernement. /fco


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus