La jeunesse s’extirpe des chiffres rouges à Haute-Sorne

Malgré un budget déficitaire de plus d’un million de francs, la commune fusionnée envisage ...
La jeunesse s’extirpe des chiffres rouges à Haute-Sorne

Malgré un budget déficitaire de plus d’un million de francs, la commune fusionnée envisage des investissements conséquents pour continuer à se développer et à attirer les familles

Haute-Sorne veut continuer à se développer malgré une année 2021 qui s'annonce difficile sur le plan financier. Haute-Sorne veut continuer à se développer malgré une année 2021 qui s'annonce difficile sur le plan financier.

Les chiffres rouges ne freinent pas le dynamisme de Haute-Sorne. La commune fusionnée a présenté son budget 2021 ce vendredi matin. Pas de miracle à la lecture des chiffres : Haute-Sorne s’attend pour l’année prochaine à une perte conséquente évaluée à 1'249'000 francs. Les recettes fiscales sont en nette diminution, notamment en lien avec la RFFA et le coronavirus. Les charges liées demeurent également une cause de cette prévision dans le rouge. Malgré cela, la quotité d’impôts établie à 2.10 reste inchangée. Le Conseil général se penchera lundi sur ce budget.


L’accueil des entreprises, ce dilemme

Depuis plusieurs mois, les autorités communales indiquaient craindre une diminution conséquente des revenus issus de l’impôt des personnes physiques pour 2021. La crainte a été confirmée, d’autant plus que le coronavirus est passé par là. L'impôt perçu pour les personnes physiques est en chute de près d’un million de francs par rapport au budget 2020. Celui des personnes morales est en diminution de 532'000 francs. Le conseiller communal en charge des finances, Etienne Dobler, a fait part de sa frustration : « D’une part, on prévoit des conditions financières favorables pour les entreprises, mais d’autre part, on manque de place pour les accueillir », regrette-t-il. La ZAM 2 prévue à Glovelier est source d'espoir, de même que le nouveau plan d'aménagement local qui pourrait dégager de nouvelles surfaces.


Des investissements dans plusieurs secteurs

Malgré ces chiffres rouges, Haute-Sorne veut aller de l’avant : « On a l’expérience pour passer ce cap qui s'ouvre à nous ces deux-trois prochaines années », souligne Etienne Dobler. En 2021, plusieurs investissements devraient toutefois être consentis, en particulier pour la jeunesse : « Cela répond aux souhaits de la population », selon le maire Jean-Bernard Vallat. Des sommes importantes devraient être débloquées pour l’aménagement de l’UAPE de Courfaivre et pour l’agrandissement de l’école primaire de Bassecourt qui devrait compter quatre classes supplémentaires. « C’est la preuve du dynamisme dans notre commune », se réjouissent le maire et le conseiller communal en charge des finances. Mais ce n’est pas tout : Haute-Sorne envisage également des travaux conséquents dans le domaine des eaux, notamment en ce qui concerne la protection contre les crues. La réalisation d’un chauffage à distance est également à l'ordre du jour. /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus