L'étrange Noël des Européens

Chaque pays a ses propres règles pour faire face au coronavirus. Petit tour d’horizon non exhaustif ...
L'étrange Noël des Européens

Chaque pays a ses propres règles pour faire face au coronavirus. Petit tour d’horizon non exhaustif, pour savoir comment on fête Noël à l’étranger en temps de Covid-19

Selon que l'on vive en Suisse, en Allemagne ou en Espagne, les fêtes de Noël ne s'organisent pas de la même manière, à cause de la pandémie de Covid-19. Selon que l'on vive en Suisse, en Allemagne ou en Espagne, les fêtes de Noël ne s'organisent pas de la même manière, à cause de la pandémie de Covid-19.

La fête est la même pour tous, mais il y aura cette année une multitude de façons de la célébrer (et ça n’a rien à voir avec les traditions familiales !) : Noël 2020 a une saveur différente à cause de la pandémie de coronavirus. 

Pour de nombreuses personnes, Noël représente à la fois les retrouvailles et le casse-tête de 2020, surtout quand on a de la famille à l’étranger. Les pays européens n’ont pas du tout les mêmes règles pour ces fêtes de fin d’année, petit tour d'horizon avec Caroline Toussaint :

« En Belgique, une famille est une bulle et peut seulement inviter une personne » :

Le Noël suisse permet à dix personnes de se retrouver, enfants inclus. La règle est plutôt souple, comparée aux mesures prises ailleurs. En Belgique, un foyer n'a le droit d'inviter qu'une seule personne (par exemple, Tim, qui ne vit pas avec ses parents en général,  a le droit d'inviter sa mère ou son père, mais pas les deux en même temps). Un couvre-feu est aussi en vigueur dans le pays, mais il n'est pas le même selon la région où l'on vit. En Angleterre, les règles sont très strictes également, surtout depuis qu'une nouvelle souche du coronavirus a été découverte. Londres et le sud-est de l'Angleterre sont reconfinés et leurs habitants ne pourront pas voir d’autres personnes pour Noël. Dans le reste du pays, on ne se retrouve pas à plus de trois foyers pour Noël. En Allemagne aussi, un confinement a été mis en place, mais jusqu’au 10 janvier, il sera possible de se retrouver à neuf personnes. En Italie, le confinement est aussi de mise, malgré des exceptions pour le réveillon de Noël.


La France plus souple

En Espagne, il existe des différences selon les zones. La région de Valence ferme ses frontières, alors que Madrid autorise les rassemblements de six personnes. En France aussi, six adultes peuvent se retrouver pour fêter ensemble (enfants non inclus), alors que le pays était encore confiné il y a une dizaine de jours. Un couvre-feu reste en vigueur, sauf le soir du 24 décembre. 

Quant aux personnes qui voyagent pour fêter Noël dans un autre pays que le leur, des quarantaines peuvent être imposées à leur retour chez elles... là encore, les règles divergent selon les pays. /cto


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus