A Lajoux, des chanteurs du Nouvel An restés muets

La tradition veut que les jeunes hommes du village chantent pour leurs aînés à l'occasion du ...
A Lajoux, des chanteurs du Nouvel An restés muets

La tradition veut que les jeunes hommes du village chantent pour leurs aînés à l'occasion du 31 décembre. Or, les chants en public sont interdits cette année, en raison du coronavirus

Les chanteurs de Lajoux n'ont pas le droit de chanter à cause du coronavirus, mais rien ne leur interdit de distribuer des petits cadeaux aux aînés du village. Les chanteurs de Lajoux n'ont pas le droit de chanter à cause du coronavirus, mais rien ne leur interdit de distribuer des petits cadeaux aux aînés du village.

Les traditions aussi sont chamboulées par le coronavirus : à Lajoux, les chanteurs du Nouvel An n'ont pas pu se rendre chez les aînés pour entonner leur chanson de bonne année. En effet, en raison du coronavirus, le fait de chanter en public est interdit. Toutefois, les jeunes hommes du village n’ont pas voulu complètement abandonner leur tournée annuelle. Caroline Toussaint a fait un bout de chemin avec eux : 

« D’habitude, on chante, on prend les gens dans nos bras, c’est très convivial. Cette année, ce n’est pas moins chaleureux… mais c’est différent »

C'est la première fois que Lajoux a passé le 31 décembre sans entendre l'air des chanteurs du Nouvel An. Même les guerres mondiales n’avaient pas eu raison de cette tradition ancestrale, racontée par Cyprien Lovis :

« En moyenne, les garçons chantent 70 fois le 31 décembre »

Les chanteurs du Nouvel An espèrent pouvoir redonner de la voix en 2021. /clo-cto


Actualisé le