L’éducation numérique bientôt au programme scolaire jurassien

L’école jurassienne introduira dès la prochaine rentrée d’août une nouvelle leçon hebdomadaire ...
L’éducation numérique bientôt au programme scolaire jurassien

L’école jurassienne introduira dès la prochaine rentrée d’août une nouvelle leçon hebdomadaire au niveau 7P. L’une des quatre leçons d’environnement sera supprimée pour compenser

Le contenu du nouveau cours d'éducation numérique sera articulé autour de trois axes. (Photo libre de droits). Le contenu du nouveau cours d'éducation numérique sera articulé autour de trois axes. (Photo libre de droits).

L’éducation numérique fait son entrée dans le programme de l’école jurassienne. Un nouveau cours sera introduit en 7P (élèves de 10-11 ans) dès la prochaine rentrée d’août. Il sera étendu progressivement aux niveaux suivants par la suite. Son contenu sera articulé autour de trois axes  :

- la science informatique, qui permettra de se familiariser avec le codage et le fonctionnement numérique  ;

- l’éducation aux médias numériques, réseaux sociaux inclus, avec un accent sur la prévention  ;

- l’usage, c’est-à-dire l’utilisation des outils numériques, d’Internet au traitement de texte par exemple.

L’introduction de cette nouvelle leçon répond à l’évolution de la société, de même qu’à une volonté à l’échelle romande.


Leçon supprimée en environnement

Après consultation des milieux scolaires, le groupe de travail jurassien qui a planché sur la question a choisi d’introduire ce nouveau cours au détriment d’une des quatre leçons hebdomadaires d’environnement. La responsable de la section pédagogie au sein du Service jurassien de l’enseignement estime que cette suppression ne devrait pas nuire à l’acquisition des connaissances en environnement. « L’environnement comprend des leçons de géographie, d’histoire et de sciences. La diminution d’une leçon dans ces domaines-là ne doit pas impliquer automatiquement une diminution en sciences de la nature, mais en proportionnalité de ces trois disciplines », explique Anne-Lise Nagel. D’autant que l’éducation en développement durable n’est pas traitée uniquement dans les leçons de sciences, mais de manière interdisciplinaire. Les enseignants qui devront dispenser ces leçons bénéficieront d’une formation spécifique. /lad


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus