Les carnavals se résignent

Après Delémont, les organisateurs des manifestations du Noirmont, de Courtételle et de Bassecourt ...
Les carnavals se résignent

Après Delémont, les organisateurs des manifestations du Noirmont, de Courtételle et de Bassecourt renoncent à leur édition 2021 sous la forme traditionnelle

Il faudra attendre l'année prochaine pour s'asperger de confettis, comme ici à Courtételle en 2019. (Photo : archives) Il faudra attendre l'année prochaine pour s'asperger de confettis, comme ici à Courtételle en 2019. (Photo : archives)

Les carnavals avaient espéré se réinventer, ils doivent aujourd’hui capituler. Les responsables de la manifestation de Delémont annonçaient la semaine passée l’annulation de leurs événements traditionnels, remplacés par une édition virtuelle. Une décision qui tombe sous le sens, au vu des dernières restrictions liées au Covid-19, et que les autres comités ont prise également.

Au Noirmont, le comité avait annoncé, l’automne dernier, l’annulation des cortèges et soirées, mais prévoyait de maintenir les différentes phases du Carimentran, sous une autre forme. Les organisateurs ont toutefois dû revoir leurs plans, comme le révèle ce jeudi le Franc-Montagnard. Le président, Marc Boillat, précise qu’une animation en ligne est prévue, sous la forme d’une rétrospective, images d’archives à l’appui.

A Courtételle, le comité a tranché tout récemment en faveur d’une annulation pure et simple, mais envisage des actions ou événements au fil de l’année, selon ce que permettra la situation sanitaire. Le président de la société de carnaval, Victor Schwab reconnaît toutefois être encore dans le flou.

Du côté de Bassecourt, on s’est aussi résigné : le site du Carnaval du Jura affiche déjà le compte à rebours pour 2022. Le comité a choisi de ne rien faire, pas même décorer le village. Comme l’explique le président, Laurent Haegeli, il préfère éviter d’inciter les habitants à braver les interdictions.

Il reste un grand survivant à la pandémie : le journal de carnaval. Poilie, Guéguelon, Coq et consorts devraient paraître cette année.

A noter que, selon nos informations, le Gouvernement jurassien devrait prochainement interdire toutes les manifestations liées au carnaval. /nbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus