Moutier : la Confédération pas en phase avec la communication bernoise

Jean-Christophe Geiser, de l'Office fédéral de la justice, affirme que la controverse sur les ...
Moutier : la Confédération pas en phase avec la communication bernoise

Responsable du dossier jurassien à l’Office fédéral de la justice, Jean-Christophe Geiser affirme que la controverse sur les emplois cantonaux dans la cité prévôtoise sera abordée tout prochainement en conférence tripartite

La tension est montée d'un cran en vue du vote communaliste du 28 mars à Moutier (photo: archive). La tension est montée d'un cran en vue du vote communaliste du 28 mars à Moutier (photo: archive).

Le ton se durcit dans la campagne de la répétition du vote d’appartenance cantonale de Moutier. En toile de fond : le nombre d’emplois cantonaux bernois dans la cité prévôtoise. Le canton de Berne s’est fendu dernièrement d’un communiqué pour préciser ses engagements en termes de personnel. Ce rapport controversé a été diffusé juste après la publication d’un avenant commun aux deux cantons et à la ville qui sera adjoint au matériel de vote pour le scrutin du 28 mars.

Le canton de Berne a voulu faire part de son engagement durable à Moutier. Le hic : le doute est survenu sur un certain nombre d’emplois cantonaux établis en ville. La Chancellerie d’Etat a reconnu un problème suite à sa communication. Les autonomistes ont dénoncé des mensonges bernois, calculant un nombre de postes de travail en baisse et non en hausse. Voilà pour le fond. Mais la forme fait aussi jaser. Berne a communiqué unilatéralement après que l’avenant commun ait été dévoilé, ce que n’a pas apprécié la Confédération. Le responsable du dossier jurassien à l’Office fédéral de la justice, Jean-Christophe Geiser :

« Ce n’est pas un exercice de communication réussi »

Que va-t-il donc se passer désormais ? Le Gouvernement jurassien reste discret. Son porte-parole Jacques Chapatte affirme que le canton respecte la charte et sa volonté de faire preuve de retenue. Il fera part de ses remarques lors de la prochaine conférence tripartite. Et justement, une réunion aura lieu tout prochainement. Jean-Christophe Geiser :

« Ca sera l’occasion d’aller au fond des choses »

A Moutier, le délégué aux affaires jurassiennes du Conseil municipal se dit aussi surpris de la communication bernoise, qui manque à son sens d’objectivité. Valentin Zuber évoque également des « propos très agressifs du vice-chancelier bernois dans la presse ». Au milieu de cette guerre des chiffres, la Confédération veut tenter de calmer les esprits. Jean-Christophe Geiser :

« Je pense que l’on peut rétablir la vérité ou les chiffres exacts assez rapidement »

Par ailleurs, dans le Journal du Jura de ce lundi, le vice-chancelier bernois David Gaffino qualifie les accusations des autonomistes prévôtois sur les chiffres des emplois cantonaux de « manipulation et d’instrumentalisation pour détourner l’attention ». Le porte-parole de Moutier Ville Jurassienne Laurent Coste nous indique pour sa part « qu’il suffit de faire la liste des services qui ont quitté Moutier pour se rendre compte du désengagement de Berne dans la cité ». /rch


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus