Le retour des Jeunes Libéraux-Radicaux

Les libéraux-radicaux du Jura ont remis sur pied une section jeunes. Une renaissance plutôt ...
Le retour des Jeunes Libéraux-Radicaux

Les libéraux-radicaux du Jura ont remis sur pied une section jeunes. Une renaissance plutôt qu’une naissance

Anael Lovis, président des Jeunes Libéraux-Radicaux jurassiens. (Photo : Géraud Siegenthaler). Anael Lovis, président des Jeunes Libéraux-Radicaux jurassiens. (Photo : Géraud Siegenthaler).

Covid-19 oblige, la séance constitutive des Jeunes Libéraux-Radicaux jurassiens a eu lieu en ligne vendredi dernier. A l’unanimité, les membres présents ont décidé de redonner naissance à une section jeunes du PLR. Un tel groupement avait déjà existé, mais il s’était essoufflé aux environs de 2015.

Anael Lovis : « Un peu plus jeune, un peu plus dynamique »

Selon le président des Jeunes Libéraux-Radicaux Anael Lovis, beaucoup de signes étaient encourageants pour relancer la structure. Le nombre important de jeunes libéraux-radicaux inscrits sur les listes du parti lors des dernières élections l'a rendu particulièrement optimiste. 

Le PLR était le dernier parti du canton à ne pas avoir de section jeunes, reprend Anael Lovis : « Maintenant, c’est du passé ». Le nouveau président met en avant les thématiques plus générationnelles qui pourraient séparer les jeunes des autres membres du PLR, comme l'écologie ou l'égalité.

« Peut-être qu’on suscitera cette envie d’engagement »

En plus des sept membres du comité, une quinzaine de personnes a intégré le nouveau groupement. La première assemblée générale de la section aura lieu le 18 février. /cka


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus