Festi’Lab mise sur une deuxième édition

Le festival se prépare à sa seconde édition malgré la crise sanitaire. Nous faisons le point ...
Festi’Lab mise sur une deuxième édition

Le festival se prépare à sa seconde édition malgré la crise sanitaire. Nous faisons le point avec le comité de la manifestation sur l’avancée des préparatifs

Malgré la crise, le comité du Festi'Lab reste confiant. La deuxième édition du festival accueillera notamment le musicien américain Brother Dege (Photo: Festi'Lab). Malgré la crise, le comité du Festi'Lab reste confiant. La deuxième édition du festival accueillera notamment le musicien américain Brother Dege (Photo: Festi'Lab).

La crise sanitaire ne décourage pas les organisateurs de Festi’Lab. Le comité a confirmé cette semaine la volonté de maintenir cet été à Corcelles la seconde édition de la manifestation qui mêle rock, blues et jazz.

En 2019, la première mouture de cet événement bisannuel avait rencontré un franc succès avec plus de 500 spectateurs. Pour cette seconde édition, le budget a été revu nettement à la hausse avec un bond de 15'000 à 50'000 francs. Les porteurs de la manifestation souhaitent avancer dans les préparatifs sans se laisser décourager par les incertitudes liées à la crise sanitaire même s’ils se plieront évidemment aux restrictions en vigueur. « On veut garder la motivation, parce que c’est épuisant d’organiser un événement en se disant qu’il n’aura pas lieu » explique Liam McGilivray, vice-président du festival. Le comité espère pouvoir réunir environ 1000 personnes à Corcelles en août prochain si les conditions sanitaires le permettent.


Sur de bons rails

La programmation de Festi’Lab prévu le 14 août dans le village du Cornet est presque bouclée. Elle sera essentiellement régionale mais pas que puisque le musicien américain Brother Dege devrait être également de la partie. L’artiste de La Nouvelle-Orléans est connu pour avoir composé le morceau « Too Old to Die Young » repris par Quentin Tarantino dans Django Unchained.

Une place sur l’affiche est encore libre. Elle fait l’objet d’une mise au concours pour les musiciens de la région. Les groupes de l’Arc jurassien sont invités à présenter leurs candidatures avec une vidéo de leurs prestations à l’adresse concours@festilab.ch. Le délai est fixé au 14 mars.


Un pas vers la pérennité

Pour assurer la prochaine édition et les suivantes, les organisateurs ont décidé de créer une association culturelle au nom du festival. La création de cette entité permet de faciliter les démarches administratives pour la recherche de subventions et d’officialiser l’existence de la manifestation aux yeux des acteurs culturels régionaux. Cela n’entraine, en revanche, aucun changement du côté du comité et des personnes qui gravitent autour de l’événement, a précisé Gaétan Lab, président de la manifestation. /nme

 


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus