Mesures sanitaires : les partis jurassiens s’expriment

Le mécontentement semble aller crescendo face aux restrictions en vigueur contre la pandémie ...
Mesures sanitaires : les partis jurassiens s’expriment

Le mécontentement semble aller crescendo face aux restrictions en vigueur contre la pandémie de coronavirus. Les formations politiques du canton font part de leurs positions

Les restrictions sanitaires sont de plus en plus contestées, en particulier la fermeture des restaurants et des commerces. (Photo : KEYSTONE/Jean-Christophe Bott). Les restrictions sanitaires sont de plus en plus contestées, en particulier la fermeture des restaurants et des commerces. (Photo : KEYSTONE/Jean-Christophe Bott).

La grogne face aux mesures sanitaires en vigueur contre le coronavirus monte d’un cran dans le Jura. Plusieurs formations politiques sont montées au front ce mercredi. Le PDC demande au Gouvernement de plaider auprès du Conseil fédéral pour une réouverture rapide des commerces et des restaurants. Les démocrates-chrétiens jugent la situation alarmante. Et dans un communiqué commun, les jeunes PDC, PLR et UDC jurassiens font la même démarche. Ils estiment par ailleurs que les jeunes et les étudiants sont les boucs émissaires de cette impasse sanitaire. Le débat revient donc en force dans les travées politiques face au manque de perspectives et certaines mesures jugées incohérentes.

Pour l’UDC Jura et son président Thomas Stettler, pas de doute : il faut rouvrir les magasins et les commerces, et donc alléger le dispositif dès le 1er mars. Même son de cloche au PCSI qui veut la réouverture. Son président Thomas Schaffter indique que le parti soutient la démarche des associations jurassiennes qui en ont fait la demande au Conseil fédéral. Pour les Vert’libéraux aussi, il faut rouvrir, mais avec beaucoup de précautions. Le coordinateur Didier Receveur précise qu’il ne faut pas aller contre les scientifiques, mais être plus pragmatique dans la prise de décisions, affirmant qu’on a du mal à faire la différence entre ce qui est autorisé et ce qui ne l’est pas. Pour le PVL, la pression sociale et psychologique liée aux mesures actuelles ne peut pas être maintenue.

Le PLR, de son côté, veut de la clarté et que l’on définisse des critères pour alléger les mesures. « On souhaite que le Conseil fédéral agisse en prenant en considération des faits et pas des hypothèses », dit le président intérimaire Gabriel Voirol. Pour les libéraux-radicaux, la science ne doit pas devenir un argument pour ne rien faire. Il faut donc apprendre à vivre avec le virus qui va encore rester très longtemps.


Positions plus nuancées à gauche

Au Parti socialiste, le président James Frein estime que l’on peut trouver des aménagements pour alléger les mesures, mais qu’il ne faut pas faire n’importe quoi puisqu’on n’est pas sorti de la pandémie. Il s’agit selon lui de trouver un juste milieu et de ne pas opposer l’économie et la santé. Car les scientifiques ont démontré le risque lié à l’arrivée des variants. « Je fais confiance aux mesures prises pour protéger les citoyens », dit James Frein. Pour les Verts, rouvrir tous les commerces est irréaliste au regard de la situation sanitaire préoccupante. La co-présidente Céline Robert-Charrue Linder souhaite toutefois que des justes mesures soient prises pour la culture, les loisirs et les rencontres, soit pour les restaurants. Des réouvertures en crescendo, donc. Les Verts militent pour un débat de fond devant aboutir à un plan de sortie de crise clair. Enfin au CS-POP, l’opacité actuelle dérange : « Si on reste fermé, il faut assurer financièrement derrière », dit le député Rémy Meury, pointant un vrai problème. Il demande lui aussi un grand travail de réflexion et une plus large information pour décider des conditions cohérentes de réouverture. « Si on ouvre tout et que des gens meurent, ce n’est pas une bonne idée », ajoute Rémy Meury. Par ailleurs, pas question pour le CS-POP de faire jouer l’économie contre les personnes vulnérables. D’après le parti, un confinement ciblé n’est donc pas imaginable. /rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus