La Suisse doit importer davantage de beurre

La baisse de production de beurre suisse pousse l'Office fédéral de l'agriculture à relever ...
La Suisse doit importer davantage de beurre

La baisse de production de beurre suisse pousse l'Office fédéral de l'agriculture à relever les quotas d'importation de 1500 tonnes

La production de beurre suisse n'arrive pas à suivre la demande (photo : illustration). La production de beurre suisse n'arrive pas à suivre la demande (photo : illustration).

Le beurre suisse pourrait bientôt être une denrée rare. Pour éviter toute pénurie, l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) va relever le contingent d'importation de 1500 tonnes, a-t-il annoncé dans un communiqué.

Depuis 2020, la demande est élevée pour les produits laitiers, notamment du fait des mesures arrêtées par le Conseil fédéral pour éradiquer le coronavirus, souligne le communiqué. Cela a entraîné une pénurie de beurre sur le marché suisse et l'offre intérieure de beurre devrait ne pas suffire pour répondre à la demande cette année. Un manque de beurre déjà relevé l'année dernière, en période de Noël. L'Interprofession du lait a donc demandé de relever le contingent tarifaire.

Une grande partie de la production laitière, en légère hausse, continue à être utilisée pour produire du fromage, dont la valeur ajoutée est plus importante que pour le beurre. Ce dernier pourrait venir à manquer d'ici la fin de l'été, c'est pourquoi la faîtière a demandé de relever le contingent. Ce relèvement de 1500 tonnes correspond à 3,75% de la quantité de beurre vendue chaque année en Suisse. /ats-lfe-nmy


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus