La Poste dans le viseur de Pierre-Alain Fridez

Le conseiller national socialiste jurassien dénonce le changement dans le fonctionnement du ...
La Poste dans le viseur de Pierre-Alain Fridez

Le conseiller national socialiste jurassien dénonce le changement dans le fonctionnement du service à domicile du géant jaune qui implique la fin du petit écriteau sur la boîte aux lettres

Le petit écriteau à poser sur la boîte aux lettres pour solliciter le facteur n’est plus de rigueur. (Photo : archives KEYSTONE). Le petit écriteau à poser sur la boîte aux lettres pour solliciter le facteur n’est plus de rigueur. (Photo : archives KEYSTONE).

Pierre-Alain Fridez dénonce une fuite en avant dans la numérisation de la Poste. Le socialiste jurassien va déposer une motion au Conseil national concernant le dernier changement en date chez le géant jaune. Les clients qui profitent d’un service à domicile ne pourront plus poser d’écriteau sur leur boîte aux lettres pour solliciter une opération de la part du facteur. Il faudra passer par Internet ou par un marqueur à commander gratuitement ou par téléphone. La prestation doit être commandée avant 7h30 du matin pour être assurée le même jour.

Le changement est entré en vigueur ce lundi dans le canton du Jura et le Jura bernois. Le canton de Neuchâtel va suivre le 22 mars. Pierre-Alain Fridez dénonce une « inacceptable pénalisation pour les personnes âgées, en particulier dans les régions excentrées ». Il demande le maintien du mode de fonctionnement en vigueur jusqu’à présent et ne cache pas son agacement, à travers l’exemple de son village de Fontenais :

La Poste justifie le changement notamment par le fait de répondre aux nouveaux besoins de ses clients. Sa porte-parole pour l’Arc jurassien, Corinne Tschanz, réfute l’idée d’une stratégie de rentabilité maximale :

La mise en place du nouveau système a démarré l’automne dernier au niveau national et doit s’achever à fin mai. /comm-fco


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus