Un savoir-faire jurassien pour venir à bout du mal de dos

La start-up jurassienne InnoSpina vient de s’associer avec Pibor Iso SA à Glovelier, dans le ...
Un savoir-faire jurassien pour venir à bout du mal de dos

La start-up jurassienne InnoSpina vient de s’associer avec Pibor Iso SA à Glovelier, dans le but de développer et fabriquer les instruments chirurgicaux destinés à poser des implants intervertébraux innovants

Une start-up jurassienne ambitionne de résoudre simplement les maux de dos chroniques. (Photo : InnoSpina). Une start-up jurassienne ambitionne de résoudre simplement les maux de dos chroniques. (Photo : InnoSpina).

Des implants intervertébraux nouvelle génération qui peuvent se poser lors d’une intervention ambulatoire. C’est l’objectif que poursuit InnoSpina, une start-up basée dans l’antenne jurassienne du Parc suisse de l’innovation commun avec Bâle, à Courroux. Pour atteindre ce but, elle vient de s’associer avec la société Pibor Iso à Glovelier. InnoSpina tient à s’allier avec des entreprises de la région. Ainsi, les implants seront produits par 3D Precision à Delémont, et Pibor Iso contribuera à développer et fabriquer les instruments chirurgicaux destinés à poser ces implants en toute simplicité.

InnoSpina est née de la rencontre entre l’ingénieur en mécanique jurassien Gwenael Hannema et le chirurgien orthopédique Jacques Samani. La prise en charge d’un patient pour la pose d’un implant intervertébral nécessite actuellement dix à douze jours d’hospitalisation. La solution imaginée dans le Jura doit permettre de pratiquer l’intervention en un seul jour.

La start-up a pu bénéficier de divers soutiens pour avancer : la Promotion économique jurassienne, Innosuisse ainsi que la Haute Ecole ARC et la Haute Ecore d’Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud. /lad


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus