Ça glisse toujours aux Breuleux

Les récentes chutes de neige ont permis à la petite station franc-montagnarde de rouvrir son ...
Ça glisse toujours aux Breuleux

Les récentes chutes de neige ont permis à la petite station franc-montagnarde de rouvrir son téléski, alors qu’elle était restée fermée depuis début février

Les amoureux de la glisse ont pu profiter de bonnes conditions au téléski des Breuleux Les amoureux de la glisse ont pu profiter de bonnes conditions au téléski des Breuleux

Les amoureux de la glisse peuvent encore profiter de leurs lattes dans la région. Le téléski des Breuleux a pu rouvrir ce mercredi. Il était resté fermé depuis début février. Le chef d’exploitation de la station, Ismaël Willemin, est content de pouvoir offrir cette opportunité aux personnes mais il avoue qu’il aurait préféré continuer de pouvoir skier en février où l’affluence aurait été meilleure. Il ne sait pour l’heure pas si cette ouverture est financièrement tenable mais le plaisir des clients entre aussi clairement dans la balance. Il remarque que pour la saison, les conditions d’enneigement sont bonnes.

Ismaël Willemin : « Les trente dernières années, on a pu ouvrir une dizaine de fois jusqu’à mi-mars, et trois fois au-delà du 20 mars »

Le chef de l’exploitation relève que c’est le dernier moment pour venir s’aérer sur les lattes. Il dresse pour l’heure un bilan plutôt mitigé pour le téléski des Breuleux, surtout au niveau du nombre des jours d’ouverture. Pendant la vingtaine de jours ouverts, les gens ont vraiment répondu présents, affirme-t-il, avec des jours rencontrant une vraie bonne affluence. Ismaël Willemin souligne que la station rentre dans ses frais au niveau des frais courants mais qu’il subsiste des problèmes de liquidités pour continuer d’investir et pour renouveler du matériel : « des échéances approchent et il faudra vraiment investir », lâche-t-il. /ech

Reportage au téléski des Breuleux


Actualisé le

 

Actualités suivantes