Drame de Tramelan : « Totale irresponsabilité »

Le jeune homme avait asséné des coups de couteau à des membres de sa famille et à un inconnu ...
Drame de Tramelan : « Totale irresponsabilité »

Le jeune homme avait asséné des coups de couteau à des membres de sa famille et à un inconnu, blessant ce dernier mortellement. Le Tribunal réunit jeudi à Moutier l'a jugé totalement irresponsable de ses actes

Une mesure d'internement a été prononcée par le tribunal à l'encontre du jeune homme de 21 ans. (Photo : archives). Une mesure d'internement a été prononcée par le tribunal à l'encontre du jeune homme de 21 ans. (Photo : archives).

Le verdict est tombé jeudi soir dans l'affaire du drame de Tramelan. C'était en 2018 : un jeune homme souffrant de troubles d’autisme avait assené des coups de couteau à trois membres de sa famille avant de s’en prendre à un inconnu à la gare et de le toucher mortellement. Au terme d'une audience qui s'était ouverte la semaine passée, les cinq juges du Tribunal régional Jura bernois-Seeland réunis à Moutier ont retenu jeudi l’assassinat et la triple tentative d’assassinat. Mais le prévenu a toutefois été jugé totalement irresponsable de ses actes. « Qui dit absence de responsabilité dit absence de culpabilité », a expliqué le président du tribunal Josselin Richard. Dans ces conditions, une peine privative ne peut pas être prononcée. Il s'agit dès lors de la remplacer par une mesure qui vise à protéger la population et assurer le suivi du prévenu. 


Mesure d'internement

La défense avait plaidé la semaine passée pour une mesure thérapeutique en institution, signal d'espoir pour son client. Le tribunal lui a toutefois préféré jeudi une mesure d'internement, plus contraignante. Les juges se sont basés sur les différents rapports d'expertise, qui soulignent le très fort risque de récidive et les maigres chances d'amélioration de l'état du prévenu en cas de thérapie. Ses troubles autistiques font qu'il ne se rend pas compte de la gravité de ses actes, a-t-il été souligné. « Il n'a pas conscience de faire du mal à autrui, ne ressent pas d'empathie. Son comportement est imprévisible, impulsif, avec un penchant pour la violence. Il lui est extrêmement difficile de gérer les émotions, le stress et la frustration par exemple. Selon les expert, il présente aussi une capacité de manipulation et de préméditation. Cependant, jamais ses actes n'avaient atteint une telle ampleur », a détaillé Josselin Richard. Dans son jugement, le tribunal a toutefois renoncé à l'internement à vie, au grand soulagement de l'avocat du jeune homme, Me Vincent Kleiner :

Vincent Kleiner : « Il n'y a pas de grosse surprise »

L'internement laisse la possibilité à un suivi thérapeutique, a rappelé le président du tribunal. Dans l'attente de son placement, le prévenu, 21 ans, restera en détention. Les frais de la procédure sont mis à la charge du canton de Berne. /oza


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus