Une entreprise qui tire son épingle du jeu

Le fabricant jurassien de machines-outils Willemin-Macodel tourne à plein régime. Malgré la ...
Une entreprise qui tire son épingle du jeu

Le fabricant jurassien de machines-outils Willemin-Macodel tourne à plein régime. Malgré la crise sanitaire et contrairement à d’autres sociétés, le carnet de commandes de l'entreprise delémontaine est actuellement bien rempli. Entretien avec le directeur général adjoint

L'entreprise Willemin-Macodel qui emploie quelque 300 personnes à Delémont se porte bien (photo : archives). L'entreprise Willemin-Macodel qui emploie quelque 300 personnes à Delémont se porte bien (photo : archives).

Un regain d’activité et un portefeuille de commandes bien garni : l’entreprise delémontaine Willemin-Macodel est en bonne posture depuis septembre dernier. Une situation qui détonne alors que bon nombre d’entreprises souffrent de la crise sanitaire. « Toute chose égale par ailleurs, on devait s’approcher cette année des chiffres de 2019 qui étaient relativement bons », annonce Olivier Hägeli, directeur général adjoint de Willemin-Macodel. « On n’a jamais limité l’activité de vente. On est vraiment dans des niches, dans des domaines anticycliques. Je pense au médical, à l’aérospatial ou à l’horlogerie haute de gamme », explique-t-il. 

Entretien avec Olivier Hägeli, directeur général adjoint de Willemin-Macodel

Une extension de l’entreprise est opérationnelle depuis le début de l’année à la Communance. « Cela permet d’être à l’aise et de ne pas être contraint dans le processus de travail », se réjouit Olivier Hägeli. /mmi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus