Le casse-tête du tri des déchets à Haute-Sorne

Tous les citoyens ne sont pas logés à la même enseigne et certaines voix s’élèvent pour critiquer ...
Le casse-tête du tri des déchets à Haute-Sorne

Tous les citoyens ne sont pas logés à la même enseigne et certaines voix s’élèvent pour critiquer les méthodes de ramassage

Des moloks ont déjà été installés comme à Bassecourt, mais pas encore à Undervelier, Soulce et Glovelier. Des moloks ont déjà été installés comme à Bassecourt, mais pas encore à Undervelier, Soulce et Glovelier.

La poubelle dans le molok à Bassecourt, mais au bord de la route à Glovelier. Les citoyens de Haute-Sorne ne sont actuellement pas logés à la même enseigne au chapitre tri des déchets. Voilà près de six mois que les habitants de Bassecourt disposent de moloks, alors que ceux de Courfaivre y ont accès depuis le début de l’année. A Undervelier et Soulce, les moloks devraient bientôt être installés. Le permis a été octroyé pour Undervelier, alors qu’il devrait l’être prochainement à Soulce, aucune opposition n’ayant été formulée. Dans ce village, plusieurs réflexions ont été menées en lien avec le patrimoine protégé qui s’y trouve. La mise en place des moloks s’avère plus compliquée à Glovelier où les différents emplacements prévus doivent encore être approuvés. « L’un d’eux se trouve notamment sur le terrain de la bourgeoisie qui doit encore donner son accord », d’après Géraldine Beuchat, conseillère communale en charge du dossier. Une séance doit se tenir mi-avril, elle pourrait être décisive.

Les explications de Géraldine Beuchat

Trop peu fréquent, pas satisfaisant

De manière générale, le ramassage des déchets à Haute-Sorne soulève certaines critiques. Plusieurs voix de citoyens s’élèvent pour dénoncer la fréquence, l’accessibilité ou encore l’emplacement des points de collectes. L’exécutif de la commune en est bien conscient : « La méthode de ramassage des déchets n’est pas satisfaisante, on y travaille », souligne Géraldine Beuchat. Cette dernière indique que les moloks représentent une première étape et qu’ils devraient être suivis par l’implantation d’écopoints avec les cinq déchets principaux. Bassecourt, Glovelier, Courfaivre, Undervelier et Soulce en serait doté. /mle

A Haute-Sorne (ici à Glovelier), il n'est pas rare de retrouver les points de collectes mal utilisés par la population. A Haute-Sorne (ici à Glovelier), il n'est pas rare de retrouver les points de collectes mal utilisés par la population.


Actualisé le

 

Articles les plus lus