Une Jurassienne première femme à la tête de Rolle

Monique Choulat Pugnale a été élue cette semaine syndique de la commune vaudoise. L’élue PLR ...
Une Jurassienne première femme à la tête de Rolle

Monique Choulat Pugnale a été élue cette semaine syndique de la commune vaudoise. L’élue PLR de 60 ans a grandi à Grandgourt. Des collines ajoulotes au bord du Léman, découvrez son portrait

La Jurassienne Monique Choulat Pugnale est la première femme à la tête de la commune vaudoise de Rolle. La Jurassienne Monique Choulat Pugnale est la première femme à la tête de la commune vaudoise de Rolle.

D'une adolescence à Grandgourt, à la tête d'une commune vaudoise. Monique Choulat Pugnale a été élue cette semaine syndique de Rolle. La PLR de 60 ans est la première femme à occuper cette fonction. « C’est un immense honneur et une grande fierté », réagit celle qui habite dans la commune de plus de 6'000 habitants, située entre Morges et Nyon, depuis 1983.

Portrait de Monique Choulat Pugnale

« Ajoulote un jour, Ajoulote toujours »

La Jurassienne a passé les 18 premières années de sa vie à Grandgourt. Après un apprentissage de laborantine dans l'entreprise de cigarettes Burrus, l’Ajoulote rejoint le canton de Vaud. Elle tombe ensuite dans la marmite de la politique en 2005.

Monique Choulat Pugnale garde des liens étroits avec son canton d’origine : « Toute ma famille ou presque est restée dans le Jura », explique-t-elle. « C’est un canton qui est très bien représenté, surtout par ses ministres et ça me fait toujours sourire qu’on appelle ainsi les conseillers d’Etats », s’amuse Monique Choulat Pugnale. /mmi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus