Rendez-vous maintenus dans le Jura malgré le retard de livraison des vaccins Moderna

Le retard de livraison des doses du vaccins Moderna annoncé vendredi par la Confédération ne ...
Rendez-vous maintenus dans le Jura malgré le retard de livraison des vaccins Moderna

Le retard de livraison des doses du vaccins Moderna annoncé vendredi par la Confédération ne devrait pas peser sur le calendrier vaccinal du canton du Jura, selon les autorités. Les rendez-vous prévus ces prochains jours ont pu être maintenus

Pour le ministre jurassien de l'économie et de la santé Jacques Gerber, les retards de livraison du vaccin Moderna ne devraient pas peser dans l'immédiat sur la vaccination dans le canton, mais la situation pourrait devenir problématique en cas de retards à répétitions. (Photo : archives) Pour le ministre jurassien de l'économie et de la santé Jacques Gerber, les retards de livraison du vaccin Moderna ne devraient pas peser dans l'immédiat sur la vaccination dans le canton, mais la situation pourrait devenir problématique en cas de retards à répétitions. (Photo : archives)

C'est un contre-temps qui ne doit pas se répéter. Le retard dans la livraison des vaccins Moderna contre le coronavirus annoncé vendredi par la Confédération ne devrait pas impacter le calendrier vaccinal jurassien, selon les autorités sanitaires du canton. Vendredi soir, la Confédération a informé les cantons que seule une petite partie de l'importante livraison de vaccins Moderna lui était parvenue. Alors que 350'000 doses étaient attendues, seules 70'000 sont arrivées en Suisse, selon l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Un retard qui serait imputable à Moderna. 

La nouvelle tombe mal puisque la veille, la Confédération a demandé aux cantons de se préparer à intensifier le processus des vaccinations. Ce contre-temps ne devrait toutefois pas avoir d’impact dans l’immédiat sur le calendrier vaccinal du canton du Jura, comme nous l’a expliqué le ministre de la santé Jacques Gerber :

Jacques Gerber : « Le canton peut absorber ce retard, mais il ne faudrait pas que la situation se répète à court terme »

Des discussions entre cantons et Confédération

Ce retard a agacé, notamment dans le canton de Berne. Hier, le conseiller d'Etat en charge de la santé Pierre-Alain Schnegg a fait part de son mécontentement sur twitter. Dans un communiqué publié samedi après-midi, le canton de Berne qui demande au Conseil fédéral de réorganiser ses ressources et de retirer la responsabilité du programme de livraison à l'OFSP pour le transférer à des acteurs privés. Un avis que ne partage pas tout à fait Jacques Gerber, même s'il reconnaît que des adaptations du système actuel pourraient être faites : 

Jacques Gerber : « Il faudra peut-être redéfinir la manière d’assurer le risque des stocks et de livraison de vaccins »

/tna-ats


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus