Une stratégie immobilière pour l’Etat jurassien

Le groupe PDC au Parlement jurassien souhaite, dans une motion, que le Gouvernement définisse ...
Une stratégie immobilière pour l’Etat jurassien

Le groupe PDC au Parlement jurassien souhaite, dans une motion, que le Gouvernement définisse un plan de gestion du patrimoine immobilier du canton

Le bâtiment du Banné à Porrentruy abritait la Haute école pédagogique BEJUNE. (Photo : archives). Le bâtiment du Banné à Porrentruy abritait la Haute école pédagogique BEJUNE. (Photo : archives).

Le canton du Jura doit se doter d’une stratégie claire pour la gestion immobilière de l’Etat. Le groupe PDC au Parlement jurassien en fait la demande dans une motion au Parlement jurassien. Il souhaite que le Gouvernement établisse un rapport sur le plan de gestion cantonal du patrimoine immobilier. Pour le PDC, un tel document permettrait de définir la pertinence de vendre ou de conserver certains bâtiments après une analyse du marché, tout en tenant compte de l’aspect environnemental.

Le texte a été déposé à la suite notamment du vote de Moutier qui a choisi de rejoindre le canton du Jura. Le groupe PDC rappelle que le transfert de Moutier dans le Jura engendrera le déménagement d’une partie non négligeable de l’administration cantonale dans la cité prévôtoise. Des changements dans l’utilisation des bâtiments qui hébergent les différences service de l’Etat sont ainsi à attendre.

Le groupe PDC souligne, par ailleurs, que le Gouvernement prévoit de céder certains bâtiments et le déménagement d’autres services. Il cite les exemples de la vente de l’édifice du Banné à Porrentruy et du bâtiment de Morépont 2, à Delémont, qui a été le siège de l’administration cantonale depuis 1979. Pour les élus démocrates-chrétiens, il est ainsi primordial que la gestion et l’utilisation du patrimoine immobilier soient intégrées dans une stratégie globale et durable pour optimiser les coûts de fonctionnement de l’Etat. /comm-fco


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus