La carte journalière Commune souffre de la concurrence

L’offre de billets de train à prix réduit destinés aux habitants des communes sera supprimée ...
La carte journalière Commune souffre de la concurrence

L’offre de billets de train à prix réduit destinés aux habitants des communes sera supprimée fin 2023. Le Parlement jurassien avait fait savoir son mécontentement à la Confédération et à l’Alliance SwissPass. Elles expliquent ce lundi leur décision

A partir de fin 2023, il ne sera plus possible d’acheter des billets de train à bas prix auprès des communes. (Photo : KEYSTONE / Gaetan Bally). A partir de fin 2023, il ne sera plus possible d’acheter des billets de train à bas prix auprès des communes. (Photo : KEYSTONE / Gaetan Bally).

Les diverses offres de billets de train bon marché ont eu raison de la carte journalière Commune. A partir de la fin de l’année 2023, les voyageurs ne pourront plus obtenir de titres de transport à prix réduit auprès de leur commune. Cette décision prise en fin d’année 2020 par l’Alliance SwissPass, l’Union des villes suisses et l’Association des communes suisses n’est pas du goût du Parlement jurassien. Il a fait savoir son mécontentement en mars dernier par l’intermédiaire d’une résolution. Le texte, porté par le député socialiste Nicolas Girard, rendait compte de l’étonnement du législatif cantonal de voir disparaître une « prestation appréciée des Jurassiennes et Jurassiens ». Interpelées, la Confédération et l’Alliance SwissPass expliquent ce lundi les raisons d’un tel abandon.


Une concurrence trop importante

Entre les différentes cartes journalières et autres billets dégriffés, il ne reste que peu de place pour l’offre dédiée aux habitants des communes. La Confédération explique que les ventes de la carte journalière Commune ont baissé ces dernières années en raison d’une concurrence accrue. Le nombre de billets vendus « ne permet plus à toutes les communes de couvrir leurs frais, elles qui assument l’entier du risque financier », appuie l’Alliance SwissPass. Et d’ajouter « la carte journalière dégriffée représente déjà un produit comparable à la carte journalière Commune ».


L’inconvénient du retrait au guichet

La carte journalière Commune peut être réservée en ligne et par téléphone. Ceci la rend accessible au plus grand nombre, notamment auprès des seniors, relève le Parlement jurassien. Mais une fois sélectionnée, la carte journalière ne peut être retirée que physiquement au guichet communal, souligne l’Alliance SwissPass. L’organisation nationale en charge de l’harmonisation des offres tarifaires estime que cette préoccupation a eu un poids certain dans le choix de supprimer la prestation.

Une numérisation qui s’avère compliquée et onéreuse. Un tel processus a été envisagé, assure l’Alliance SwissPass. Toutefois, les réglementations diffèrent d’un canton à un autre, tout comme les logiciels informatiques utilisés dans les communes. La numérisation de la carte journalière Commune « n’aurait été possible qu’au prix de charges en personnel et financières considérables », indique l’organisation.


Un marché noir de la carte journalière

Le respect des dispositions tarifaires n’a pas été simple à vérifier, explique la Confédération. L’Alliance SwissPass confirme et ajoute : « il arrive fréquemment que les cartes soient revendues à des personnes qui n’y ont pas droit. ». La prestation de carte journalière Commune a ainsi fait l’objet d’un marché noir. Une fois utilisé, un billet était parfois remis à d’autres voyageurs qui pouvaient ainsi profiter d’un trajet à bas prix, précise l’organisation nationale.


Une nouvelle offre dès 2024

La carte journalière Commune perdurera sous sa forme actuelle jusqu’à fin 2023 et sera remplacée par une nouvelle offre l’année suivante. Ce futur produit sera « en exclusivité à la disposition des communes et des villes », explique la Confédération. L’Union des villes suisses, l’Association des communes suisses et l’Alliance SwissPass développeront cette nouvelle prestation d’ici à la fin 2022. /nmy


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus