Le projet « Moulin 2 » décolle à Moutier

Le Conseil de ville a validé lundi soir le plan de quartier modifié. Après des années de tractations ...
Le projet « Moulin 2 » décolle à Moutier

Le Conseil de ville a validé lundi soir le plan de quartier modifié. Après des années de tractations, la refonte du centre-ville prévôtois pourra enfin se concrétiser

L'ancienne Coop de Moutier est qualifiée de verrue par bon nombre de Prévôtois. Située à un endroit stratégique, elle sera remplacée par un complexe immobilier qui englobe la quasi totalité de l'îlot du Moulin. L'ancienne Coop de Moutier est qualifiée de verrue par bon nombre de Prévôtois. Située à un endroit stratégique, elle sera remplacée par un complexe immobilier qui englobe la quasi totalité de l'îlot du Moulin.

Le nouveau plan de quartier Moulin 2 a été validé sans discussions lundi soir par le Conseil de ville de Moutier. Un projet avait déjà été élaboré et approuvé en 2015 avant d'être finalement jugé surdimensionné et pas adapté à la réalité prévôtoise. C'est un soulagement pour le conseiller municipal en charge de l'urbanisme, Pascal Eschmann, qui reconnaît que les choses ne se sont pas passées comme prévu. Depuis des années, un gigantesque panneau dévoilant un complexe immobilier moderne trône aux abords du rond-point du Suisse. Mais rien n'a bougé depuis, ce qui a suscité bon nombre d'interrogations chez les citoyens. Pascal Eschmann a évoqué lundi soir les réflexions menées, notamment par le principal propriétaire des lieux, à propos du bienfondé du projet initial. D'autres promoteurs sont entrés dans la danse depuis, avec une nouvelle orientation :

Désormais accepté par le législatif, le dossier retournera à l'Office des affaires communales et de l'organisation du territoire (OACOT) du canton de Berne pour validation. Pascal Eschmann espère que cette phase sera bouclée avant les vacances d'été pour obtenir un permis de construire à la rentrée d'août. L'idée est de pouvoir terminer le rez-de-chaussée du complexe d'ici à l'été 2024.


Rapide et sans accrocs

Outre cet important point à l'ordre du jour, toute l'attention était portée sur l'ambiance de cette première séance après le vote du 28 mars sur l'appartenance cantonale de la cité. Une séance que certains redoutaient mais qui a finalement été expéditive et sans accrocs. A l’heure des déclarations de groupe, l’Entente jurassienne a appelé les élus de tous bords à travailler ensemble pour l’avenir de la ville. Un message aussi relayé à la tribune par Toni Carabotti, jeune élu du Rauraque :

Du côté des non-séparatistes, pas un mot pendant les débats. L’ancien porte-parole de Moutier Plus Steve Léchot a réagi une fois la séance levée. Il admet qu’il faudra du temps pour normaliser la situation :

Le Conseil de ville en bref

Les élus ont également :

  • Accepté, considéré comme réalisée et classé une motion du Ralliement des Prévôtois jurassiens pour l'aménagement de parcs à vélos fonctionnels.
  • Accepté à l'unanimité - après transformation en postulat - une motion du PDC intitulée : « Climatisation naturelle citadine par plus de végétalisation pour plus de fraîcheur »
  • Accepté - après transformation en postulat - une motion d'Ensemble prévôtois pour la construction de deux abribus vers la Banque cantonale bernoise et le Crédit Suisse. /oza


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus