Vers une légalisation du Camping des Îles de Ravines à Montmelon

La commune de Clos du Doubs a déposé publiquement une demande de modification du plan d’aménagement ...
Vers une légalisation du Camping des Îles de Ravines à Montmelon

La commune de Clos du Doubs a déposé publiquement une demande de modification du plan d’aménagement local et spécial. Objectif : régulariser le camping au bord du Doubs

Le camping résidentiel au bord du Doubs comprend environ 65 emplacements. Le camping résidentiel au bord du Doubs comprend environ 65 emplacements.

Le Camping des Îles de Ravines à Montmelon, peut-être bientôt régularisé. La commune de Clos du Doubs a déposé publiquement une demande de modification du plan d’aménagement local et spécial. La demande est apparue jeudi dans le Journal officiel. Les autorités communales avaient déjà souhaité régulariser la situation du camping en 2008, mais la requête avait été refusée par le Service de l’aménagement du territoire, notamment pour des raisons environnementales.

Un long processus

Environ 65 emplacements se partagent les berges du Doubs dans ce camping résidentiel situé sur un terrain privé. Les campeurs, principalement des Jurassiens et des Bâlois, viennent y prendre du bon temps depuis près de 70 ans, mais voilà : la situation de ce camping est toujours illégale. C’est la raison pour laquelle les services de l'État ont décidé d’intervenir et la commune de Clos du Doubs met désormais en consultation un projet de régularisation. « C’est un dossier sensible qui est en suspens depuis des années », nous a expliqué Jacques Vuillaume, conseiller communal en charge de l’urbanisme. Il ajoute que plus on attend, plus c’est difficile de régulariser, notamment à cause des restrictions environnementales. L’association Pro Doubs notamment s’est exprimée sur le sujet : elle a été consultée pour intégrer au mieux le camping dans une zone alluviale importante. Le camping a déjà bénéficié d’adaptations dans le passé, relève le maire de Clos du Doubs, Jean-Paul Lachat.

Des investissements importants à la charge du propriétaire

Il ne manque désormais que quelques aménagements pour le confort des campeurs et pour respecter les normes sanitaires, à savoir des toilettes et des douches. Le coût des travaux s’élève à zéro franc pour la commune, puisque les frais sont à la charge du propriétaire du camping. Celui-ci nous a confiés que l’investissement est conséquent : quelques centaines de milliers de francs. L’endroit sera notamment autonome en électricité et fonctionnera grâce au solaire. Le propriétaire se réjouit de voir son camping enfin régularisé : cela permettra non seulement d’offrir plus de confort, mais aussi de pérenniser l’endroit pour les clients. Le propriétaire estime qu’il s’agit aussi pour la commune de Clos du Doubs de se mettre à niveau pour le tourisme qu’elle souhaite offrir. Le dépôt est en consultation jusqu’au 31 mai. /ech


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus