Le SlowUp contraint de mettre la pédale douce

La grand-messe annuelle de la mobilité douce n’aura pas lieu le dimanche 27 juin comme espérée ...
Le SlowUp contraint de mettre la pédale douce

La grand-messe annuelle de la mobilité douce n’aura pas lieu le dimanche 27 juin comme espérée, les organisateurs ont opté pour une formule adaptée aux conditions sanitaires

Les plus passionnés devraient tout de même avoir droit à une version allégée cette année. (Photo d'archive : Georges Henz) Les plus passionnés devraient tout de même avoir droit à une version allégée cette année. (Photo d'archive : Georges Henz)

Les organisateurs du SlowUp Jura sont contraints, une fois de plus, d’annuler la grande manifestation de la mobilité douce de l’agglomération delémontaine telle qu’elle était espérée le dimanche 27 juin. La faute, sans surprise, à des restrictions sanitaires encore trop contraignantes et des perspectives de déconfinement insuffisantes. L’association envisage donc un SlowUp digne de ce nom l’année prochaine... sans pour autant jeter l’éponge pour l’année en cours.

L’organisation planche en effet sur une formule alternative pour quand même offrir aux adeptes « un moment de détente ». Ainsi, « un nouveau parcours sera proposé au public en empruntant des pistes cyclables existantes et très proche du tracé traditionnel ; il pourra être parcouru durant plusieurs semaines cet été avec possibilité de gagner de nombreux prix ». Le tracé devrait être dévoilé à la mi-juin. /comm-jpi


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus