Le centre commercial se remplit au détriment de la vieille ville

L’enseigne Fust quitte Les Galeries du cœur de ville de Porrentruy pour s’installer à l’Esplanade ...
Le centre commercial se remplit au détriment de la vieille ville

L’enseigne Fust quitte Les Galeries du cœur de ville de Porrentruy pour s’installer à l’Esplanade Centre, symptomatique d’un centre ancien qui peine à être attractif

L'Esplanade Centre à Porrentruy affiche à nouveau complet, mais l'exécutif aimerait bien aussi dynamiser sa vieille ville. L'Esplanade Centre à Porrentruy affiche à nouveau complet, mais l'exécutif aimerait bien aussi dynamiser sa vieille ville.

« La bonne nouvelle, c’est que Fust reste à Porrentruy », commente d’emblée le maire bruntrutain Gabriel Voirol. Mais le déménagement de l’enseigne « d’Inno Les Galeries » au centre commercial de l’Esplanade (qui affiche désormais complet) est aussi une désertion de plus de la vieille ville. Autre projet d’envergure d’actualité, le marché de St-Germain a fait lui aussi le choix de s’installer en périphérie. Pourquoi la vieille ville n’attire plus ? Dans le cas de l’enseigne orange, on comprend vite que le potentiel du chiffre d’affaires a été important dans la décision de déménager. « Ça nous permet de voir un peu plus grand. A l’Esplanade Centre, il y a de la restauration, des supermarchés, donc une fréquence de passage beaucoup plus forte que dans la vieille ville. En plus, dans le cœur de ville, il y avait beaucoup de surfaces commerciales libres, ce qui n’aide pas le commerce de détail », pose en guise de décor Francesco Foglia, responsable régional Suisse romande de Fust.

Francesco Foglia : « Beaucoup de surfaces vides au centre-ville, ça n'aide pas »

Pourtant l’un des dossiers prioritaires du Conseil municipal, le centre ancien de Porrentruy semble donc pâtir d’un manque d’attractivité. « Ce qui est difficile dans les vieilles villes, c’est la mixité entre la circulation, les places de parc, la taille des surfaces commerciales réduites… Certains préfèrent donc aller en périphérie. Il y a une belle animation des restaurants, des animations de rue, mais les grandes surfaces peinent un petit peu à y trouver leur place », concède le maire de Porrentruy Gabriel Voirol. Le charme des vieilles villes, aujourd’hui, ne suffit plus à en croire Francesco Foglia. « Certainement que c’est charmant, mais on n’a moins de possibilités de parking. Et là où on se trouve avec des très jolis centres anciens, comme ici à Porrentruy ou à Yverdon, ils se prêtent moins à un commerce avec une fréquence augmentée ».

Gabriel Voirol : « Toutes les villes de Suisse craignent pour leur centre ancien »

« Je pense que ce sera temporaire »

L’exécutif tente donc de se creuser les méninges pour ne pas laisser son centre dépérir. Des animations sont prochainement prévues pour « créer du lien » du centre au centre… commercial. « On attend aussi que des propriétaires de surfaces s’engagent pour trouver des solutions. Toutes les villes de Suisse craignent pour leur centre ancien ! Mais je pense que ce sera temporaire car on constate dans quasiment toutes les villes d’Europe ou du monde des centres commerciaux qui reviennent gentiment dans le centre », espère Gabriel Voirol. D'autres réflexions et études sont actuellement en cours pour tenter de gagner sur les deux tableaux... et de contenter tout le monde. /jpi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus