La qualité de l’air dans le Jura est « bonne »

Le canton a publié son rapport annuel concernant la qualité de l’air en 2020 et le bilan est ...
La qualité de l’air dans le Jura est « bonne »

Le canton a publié son rapport annuel concernant la qualité de l’air en 2020 et le bilan est positif. L’hiver a été excellent alors que l’été a été moins bon

La qualité de l'air dans le Jura est jugée comme bonne. (Photo : illustration). La qualité de l'air dans le Jura est jugée comme bonne. (Photo : illustration).

Une année 2020 qui ressemble aux autres en termes de qualité de l’air. Le canton, en collaborations avec ses homologues de la Suisse du Nord-Ouest a publié mardi son rapport annuel et le bilan est jugé « bon ». La saison hivernale a été marquée par l’absence de pics de particules fines ce qui est positif pour la qualité de l’air.

La période estivale et ses fortes chaleurs ont atteint des résultats un peu moins bons. Cet été, le canton du Jura a tout de même connu quelques épisodes anticycloniques de durée limitée. Quelques pics d’ozones non-négligeables ont tout de même été générés. Ces polluants atmosphériques sont typiques de la saison. Ils sont produits par le rayonnement du soleil sur des gaz provenant en majorité du trafic motorisé. La limite journalière fixée par l’Ordonnance fédérale a été dépassée en 2020 selon la station de mesure de Delémont mais les chiffres restent moins élevés qu’en 2019. Du côté des Franches-Montagnes, les dépassements sont plus fréquents qu’en plaine. La dégradation nocturne de l’ozone est moins efficace dans cette région.

A noter que la pandémie a provoqué des réductions variables du trafic. Cet effet peut également être lié à d’autres facteurs comme la météo clémente de cet hiver.

Pour lutter contre les pics d’ozone, la population est appelée à privilégier la mobilité douce, l’utilisation d’appareils électriques pour les loisirs et le jardin et l’utilisation de produits pauvres en solvants. /comm-lge


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus