La bière comme deuxième vie pour le pain sec

La brasserie delémontaine Blanche Pierre a sorti une nouvelle cuvée de son Aléatoire faite ...
La bière comme deuxième vie pour le pain sec

La brasserie delémontaine Blanche Pierre a sorti une nouvelle cuvée de son Aléatoire faite avec les invendus d’une boulangerie

Le co-fondateur de la Blanche Pierre Sandro Ettlin se verse un verre de bière au pain sec. Le co-fondateur de la Blanche Pierre Sandro Ettlin se verse un verre de bière au pain sec.

Certains jettent leur pain sec aux canards, d’autres en font de la bière. La Blanche Pierre valorise ainsi les invendus de la boulangerie Hofmann à Reconvilier pour fabriquer son Aléatoire Lai Biere di Blantchie – la bière du boulanger en patois jurassien. « Le pain doit être fait avec de la farine suisse, sens adjuvent, ni graines ou produit laitier. Il doit être séché, broyé et brassé d’une certaine manière selon un procédé élaboré depuis 2016 », explique le co-fondateur de la Blanche Pierre Sandro Ettlin. Cette bière anti-gaspillage s’inscrit dans la philosophie de la brasserie delémontaine qui est tournée vers le bio, les produits locaux et les circuits courts.

Et au niveau du goût, qu’est-ce que ça donne ? « Il s’agit d’une bière ambrée. Si on la déguste fraîche, on ne décèle par forcément le pain, par contre si on la laisse un peu se réchauffer dans la bouche, on peut le sentir et surtout la pointe de salé qui vient du pain. La bière est accessible, le but était de montrer le potentiel de certains « déchets », qu’on peut valoriser de manière intelligente et même rendre presque encore plus beaux qu’au départ », poursuit Sandro Ettlin.

Sandro Ettlin présente sa bière au pain sec

La Brasserie Blanche Pierre vient de sortir 1'500 bouteilles de cette cuvée ambrée au pain sec. /emu

La Blanche Pierre Lai Biere Di Blantchie a été fabriquée à base de pain sec. La Blanche Pierre Lai Biere Di Blantchie a été fabriquée à base de pain sec.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus