Quand les chiffres parlent

Les Jurassiens ont-ils tendance à construire davantage qu'avant ? Quelles sont leurs habitudes ...
Quand les chiffres parlent

Les Jurassiens ont-ils tendance à construire davantage qu'avant ? Quelles sont leurs habitudes en termes de mobilité douce ? Le rapport 2020 du Service de l'aménagement du territoire donne quelques tendances et indices

Le Jura compte pas moins de 388 gares et arrêts de bus selon les chiffres de 2020. (Photo : KEYSTONE / Gaetan Bally). Le Jura compte pas moins de 388 gares et arrêts de bus selon les chiffres de 2020. (Photo : KEYSTONE / Gaetan Bally).

Saviez-vous que les Jurassiens étaient les plus nombreux à occuper des maisons individuelles en Suisse ? Vous imaginiez-vous qu'ils habitaient le deuxième canton du pays en termes de puissance photovoltaïque par habitants ? Le rapport d’activité 2020 du Service du développement territorial vient de sortir et les tendances peuvent être parfois surprenantes.


Presque un Jurassien sur deux vit dans une chaumière

Pas moins de 48,1% des Jurassiens habitent des maisons individuelles. Au niveau suisse, c’est presque la moitié moins. Seuls 26,9% des Helvètes occupent leur propre chaumière.

Mais la tendance à la construction de maisons individuelles baisse cependant dans le Jura. Le nombre de projets de constructions en tous genres n’a jamais été aussi faible depuis 15 ans. L’an dernier, les permis délivrés pour de nouveaux logements s’élevaient à 323, dont 121 pour des maisons individuelles.

Le rapport du Service de développement territorial relève malgré tout qu’il n’avait jamais fait face à autant d’oppositions qu’en 2020. Il en compte 689.

Le photovoltaïque fait sa place

Côté énergie, le Jura se démarque aussi. La puissance des installations photovoltaïques par habitant y est de 602 watts, tandis que la moyenne suisse s’élève à 284 watts. Seul Appenzell Rhodes intérieur fait mieux que le Jura. La demande de subventions pour assainir les bâtiments dans la région était d’ailleurs entièrement distribuée en septembre dernier. Cela représentait 2,8 millions de francs. Pas moins de 91 dossiers ont dû être repoussés à cette année.


Dans les trains et les bus

Quelques chiffres sur la mobilité et les transports pour terminer. Les 5 lignes ferroviaires, 29 lignes de bus et 388 gares et points d’arrêt du canton sont toujours plus empruntés. Leur fréquentation a presque doublé de 2004 à 2019. Le recensement prévu en 2020 a par contre été repoussé. L'état des lieux n'aurait pas été représentatif, car la pandémie est passée par là.

La baisse de fréquentation des transports publics a été estimée à 25% sur l’année. Parmi les 12,8 millions de francs dépensés par le canton pour l’exploitation des transports publics, 1,2 million de francs concerne les pertes dues au Covid-19. Ce virus qui a tant bousculé les Jurassiens dans leurs habitudes et mouvements a fortement impacté ce rapport 2020. /cka


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus