Le SIDP en plein questionnement

Les maires du district de Porrentruy étaient réunis mercredi soir à Alle lors de leur assemblée ...
Le SIDP en plein questionnement

Les maires du district de Porrentruy étaient réunis mercredi soir à Alle lors de leur assemblée générale. Le comité en a profité pour faire passer un message : la mission du SIDP dépasse aujourd’hui les capacités de ses membres. Une réorganisation s’impose, selon le comité

L'assemblée générale du SIDP s'est tenue à Alle mercredi soir. L'assemblée générale du SIDP s'est tenue à Alle mercredi soir.

Le SIDP veut trouver des pistes pour mieux faire face à ses nouvelles missions. Les maires du district de Porrentruy étaient réunis mercredi soir à Alle, lors d’une assemblée générale. Parmi les points à l’ordre du jour, la question de la gouvernance du syndicat a été mise sur la table. Lors de sa prise de parole, le président du SIDP et maire d’Alle, Stéphane Babey a déclaré que « le modèle de fonctionnement actuel n’est plus compatible avec ses missions et les exigences imposées par l’Etat. Il nous semble aujourd’hui fondamental de réfléchir à notre organisation régionale. » Le comité a annoncé qu’une étude est en cours et que plusieurs scénarios seront soumis dans les prochains mois aux membres du syndicat.

Stéphane Babey : « Le dossier de la patinoire nous a rendus plus visibles et donc plus sollicités »

Porrentruy perd des habitants, mais crée des emplois

L’évolution démographique de Porrentruy et sa couronne s’est également invitée sur la table du SIDP mercredi soir. Une étude a été menée par le service UEI (urbanisme, équipement et intendance) de la ville de Porrentruy pour tenter de comprendre pourquoi la ville perd des habitants depuis plusieurs années (124 depuis 2016), et tenter d’avancer des pistes pour endiguer la situation.

Car si Porrentruy perd des habitants, la ville crée des emplois. Plus de 690 postes (indépendamment du pourcentage de travail) ont été créés depuis 2010 dans le chef-lieu ajoulot, soit une augmentation d'environ 11%. On travaille à Porrentruy, mais on ne reste pas y vivre semble-t-il. Des Jurassiens ont quitté la ville pour s'installer dans une commune avoisinante. Mais selon les chiffres présentés mercredi soir, la quasi-totalité de ces postes est occupée par des travailleurs frontaliers. Pour le maire de Porrentruy, Gabriel Voirol, l'enjeu est donc aussi de convaincre ces travailleurs étrangers à s'installer dans la région :

Gabriel Voirol : « La question d’une commune unique se pose »

Des comptes 2020 à l’équilibre qui passent la rampe

Les maires du district se sont également prononcés sur les comptes 2020 du SIDP mercredi soir. Ils bouclent sur un déficit de 7'500 francs. Il s’agit du premier exercice comptable sous MCH2 (modèle comptable harmonisé), qui n’aura pas pesé sur le résultat final. Les comptes 2020 du SIDP ont été acceptés à la majorité évidente. /tna


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus