Rejets d'eaux polluées décelées en Ajoie

L’Office de l’environnement a passé à la loupe les cours d’eau du district de Porrentruy. Des ...
Rejets d'eaux polluées décelées en Ajoie

L’Office de l’environnement a passé à la loupe les cours d’eau du district de Porrentruy. Des problèmes ont été constatés. Ils devront être réglés par les communes

Un mauvais réglage des déversoirs d'orage peut provoquer des rejets d'eaux usées et de déchets polluants dans les cours d'eau (Photo : Office de l'environnement) Un mauvais réglage des déversoirs d'orage peut provoquer des rejets d'eaux usées et de déchets polluants dans les cours d'eau (Photo : Office de l'environnement)

Les communes ont un impact direct sur les cours d’eau et leur pollution. C'est le message que souligne l’Office de l’environnement dans le cadre d’une campagne de sensibilisation sur le rejet des eaux d'assainissement. En analysant différents affluents, les experts ont mis le doigts sur des disfonctionnements dans différents points géographiques de l'Ajoie.


Les causes? Des raccordements incorrects aux habitations ou le manque de suivi

Sur l’ensemble du district de Porrentruy, 284 points de rejets d'eaux ont été contrôlés entre fin 2019 et début 2021. Une comparaison a été menée avec l'état des lieux de 2008. Selon l’Office de l’environnement, la situation s’est nettement améliorée en une décennie. Cependant, il reste un nombre « trop important » de rejets pollués. 

« Certains points ont déjà été identifiés il y a plus de 10 ans et auraient dû être assainis depuis longtemps », indique le communiqué de presse du canton. Une trentaine de points de rejets nécessiteront ainsi bientôt une intervention plus ou moins importante. Les communes et les syndicats d’épurations devront réaliser les assainissements nécessaires.

Souvent, ce type de pollutions des eaux provient de raccordements incorrects d’eaux usées aux habitations dans une canalisation d’eau claire ou d’un manque de suivi et d’entretien.

Le Doubs et la Birse bientôt sous la loupe 

Ce sera maintenant au tour du Doubs et de la Birse d’être analysés. Les expertises devraient être faites d'ici 2023. /comm-cka


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus