Une braderie prévôtoise différente mais tout aussi festive

La manifestation se déroulera du 3 au 5 septembre prochain. Le cortège du dimanche est annulé ...
Une braderie prévôtoise différente mais tout aussi festive

La manifestation se déroulera du 3 au 5 septembre prochain. Le cortège du dimanche est annulé et la grande scène ne sera pas installée. Pratiquement toutes les guinguettes habituelles seront de la partie

La Braderie prévôtoise se déroulera de manière un petit peu différente des autres années. (Photo : archives). La Braderie prévôtoise se déroulera de manière un petit peu différente des autres années. (Photo : archives).

Une braderie prévôtoise un peu différente dans sa forme, mais toujours aussi belle dans son contenu. C’est ce qui ressort des paroles de son président Jacques Stalder jeudi matin. Avec la crise sanitaire, les organisateurs ont dû adapter quelque peu la manifestation. Par exemple, le cortège du dimanche est annulé et la grande scène ne sera pas installée afin d’éviter de trop gros rassemblements. Pour le reste, Jacques Stalder est persuadé qu’il « y aura beaucoup de monde ».

Jacques Stalder : « Je pense qu’il y aura un enthousiasme pas possible »

Un évènement pour les sociétés

Jacques Stalder rappelle que cette manifestation est surtout faite pour permettre aux sociétés de récolter des fonds. Il souligne ainsi toute l’importance de cette édition qui tombe après des mois difficiles pour les caisses des différentes organisations. C’est pour cela que des solutions ont été trouvées pour inciter les sociétés à être de la partie malgré les incertitudes liées à la pandémie. Les entreprises de Moutier et environs se sont regroupées pour créer un budget spécial. Ce dernier sert à payer l’emplacement de toutes les guinguettes. Ainsi, les sociétés n’ont pas à se soucier de ce montant qui peut aller jusqu’à 1'200 francs. Grâce à ce geste notamment, 22 guinguettes sur les 26 présentes en 2019 seront installées à Moutier du 3 au 5 septembre prochain.

Jacques Stalder : « La braderie sera quand même un tout petit peu différente »

Un appel à la vaccination

Même si Jacques Stalder précise qu’il « n’est pas politicien ni épidémiologiste », il souligne tout de même l’importance de la vaccination. Il assure que toutes les personnes qui auront reçu les deux doses « n’auront aucun problème à entrer dans la manifestation ». Mais le président précise que des tests rapides valables en tout cas 24h devraient être disponibles sur place et gratuitement. A l’heure ou la pandémie continue de faire des siennes à travers l’Europe, Jacques Stalder « ne sait pas de quoi demain sera fait ». Des contacts sont donc pris de manière permanente avec la direction cantonale de la santé publique pour suivre l’évolution de la crise et adapter l’organisation de cette braderie. /lge

Jacques Stalder : « On sait ce qu’on peut faire aujourd’hui mais pas demain » 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus