Le mildiou sème la pagaille dans les vignes

Les conditions météorologiques de ces dernières semaines ont favorisé le développement du mildiou ...
Le mildiou sème la pagaille dans les vignes

Les conditions météorologiques de ces dernières semaines ont favorisé le développement du mildiou, un champignon qui s’en prend aux feuilles et aux grappes dans les vignes

Le mildiou provoque des dégâts importants sur les grappes de raisins. Le mildiou provoque des dégâts importants sur les grappes de raisins.

Le mildiou s’en donne à cœur joie dans les vignes de la région. Les conditions météorologiques de ces dernières semaines ont été propices au développement de ce champignon qui s’en prend à la vigne dans la région. En effet, le mildiou se propage quand les pluies sont insistantes, quand le végétal n’a pas vraiment le temps de sécher et quand la douceur s’installe. De plus, sur le site du Clos des Cantons à Buix, par exemple, le traitement n’a pas pu être mené à bien pour préserver les vignes.


Rattraper les pots cassés

Aujourd’hui, Olivier Fleury, du Clos des Cantons et président de l’association jurassienne des vignerons, compte les dégâts : « Actuellement, j’ai déjà perdu un tiers de ma capacité de production », souligne-t-il. Depuis samedi, il entreprend des traitements dans les vignes pour éviter une prolifération encore accrue du champignon. « L’important aujourd’hui, c’est de protéger la plante pour l’année prochaine, sans même penser à la récolte de cette année », selon lui. Si dame météo n’a pas gâté les vignerons ces dernières semaines, Olivier Fleury espère qu’elle sera plus clémente ces prochains jours. Si une nouvelle période humide intervient, les dégâts continueront à s’accentuer, d'après le vigneron ajoulot, qui ajoute que les conséquences pourraient même s’étendre à l’année prochaine. /mle

Olivier Fleury : « On s’attend à une toute petite récolte 2021 »


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus