L’Etat jurassien, un employeur innovant ?

Le député vert-libéral Alain Beuret a déposé une motion au Parlement jurassien. Il demande ...
L’Etat jurassien, un employeur innovant ?

Le député vert-libéral Alain Beuret a déposé une motion au Parlement jurassien. Il demande à l’exécutif d’entreprendre des démarches pour augmenter l’attractivité de l’Etat en tant qu’employeur

L'Etat jurassien devrait proposer un environnement de travail plus stimulant selon le député Alain Beuret. (Photo : archives).  L'Etat jurassien devrait proposer un environnement de travail plus stimulant selon le député Alain Beuret. (Photo : archives).

Innovation et attractivité doivent être dans le viseur de l’Etat jurassien. C’est l’avis du député vert-libéral delémontain Alain Beuret. Ce dernier a déposé récemment une motion au Parlement jurassien pour favoriser l’attractivité du Canton du Jura en tant qu’employeur. Selon lui, le salaire n’est pas le seul motif pertinent pour développer une politique efficace en matière de ressources humaines.


Trois axes mis en avant

Alain Beuret fonde sa réflexion sur trois pistes principales. La première concerne l’environnement de travail. Celui-ci doit être davantage stimulant dans les services de l’Etat jurassien, d’après le député. Selon l’élu delémontain, les endroits de pause pourraient être plus adaptés, tout comme les places de travail et le matériel à disposition. Le deuxième axe s’attarde sur le fonctionnement de l’administration cantonale. Alain Beuret affirme que la lourdeur hiérarchique fait actuellement perdre beaucoup de temps et d’énergie. Le député vert-libéral estime qu’il faut donner davantage de compétences et d’autonomie aux services, notamment en matière de recrutement et de gestion du personnel. D’après lui, l’organisation du travail en petites équipes favorise l’innovation. Enfin, la troisième piste a trait au lien entre vie familiale et vie professionnelle. Alain Beuret estime qu’une marge de progression existe pour permettre aux employés de l’Etat de mieux concilier les deux aspects. Il propose, par exemple, de mettre sur pied une offre de garde d’enfants sur le lieu de travail, d’instaurer la possibilité de télétravailler une partie du temps. L’élu conclut en ajoutant que l’Etat doit assurer l’égalité salariale entre les hommes et les femmes. /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus