Le bâtiment du Pré-Guillaume fait peau neuve

Des travaux de rénovations sont en cours au Pré-Guillaume pour remettre à jour le bâtiment ...
Le bâtiment du Pré-Guillaume fait peau neuve

Des travaux de rénovations sont en cours au Pré-Guillaume pour remettre à jour le bâtiment. De nouvelles enseignes sont attendues et de nouveaux logements seront construits

Le bâtiment du Pré-Guillaume est actuellement en plein travaux. Le bâtiment du Pré-Guillaume est actuellement en plein travaux.

Le bâtiment du Pré-Guillaume est remis au goût du jour. Le centre delémontain construit au milieu des années 80 est actuellement en travaux. L’objectif est de refaire l’intérieur mais aussi l’extérieur du bâtiment en passant par l’installation énergétique. Le budget total de cette rénovation est de plus d’un million de francs selon le responsable du projet de Real Estate Direct, Thomas Lavater. La somme est donc conséquente, mais ce dernier est conscient que cet édifice commençait à faire tache dans le paysage de la capitale jurassienne.


De nouvelles enseignes devraient arriver

Avec les nouvelles installations, les responsables du centre espèrent attirer de nouvelles enseignes. À l’heure actuelle, deux affiches nationales montrent de l’intérêt pour ces locaux. La Poste et la pharmacie déjà présentes dans le centre devraient rester pour l’instant. Thomas Lavater avoue qu’il aimerait bien qu’un commerçant local ainsi qu’un café s’installent également au Pré-Guillaume. Une grosse incertitude continue cependant de planer  : que va-t-il advenir de l’espace laissé libre par la Coop  ? Pour l’instant une étude de faisabilité est en cours mais aucune piste n’a été avancée alors que les travaux commenceront l'an prochain. Thomas Lavater affirme qu’il attend quelque chose de totalement nouveau dans ce grand local.


Nouveaux logements

Des nouveaux logements verront également le jour dans le bâtiment. En plus de cela, les appartements déjà présents seront remis totalement à neufs. Après discussion avec les anciens locataires, tous ont décidé de partir et de laisser vacants leurs logements. Thomas Lavater confirme donc qu’ils repartiront à zéro avec de nouvelles personnes. Mais il ne cache pas que certains intérêts ont déjà été prononcés. /lge


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus