Un nouveau plan directeur régional en consultation aux Franches-Montagnes

Les communes de Saignelégier, Le Noirmont, Les Breuleux et Les Bois ont jusqu’au 1er octobre ...
Un nouveau plan directeur régional en consultation aux Franches-Montagnes

Les communes de Saignelégier, Le Noirmont, Les Breuleux et Les Bois ont jusqu’au 1er octobre pour prendre connaissance et donner leur avis sur le projet

Ce Plan directeur régional concerne uniquement quatre communes du district, car ce sont les seules a afficher une évolution démographique stable ou en hausse. Ce Plan directeur régional concerne uniquement quatre communes du district, car ce sont les seules a afficher une évolution démographique stable ou en hausse.

L’avenir se dessine aux Franches-Montagnes. Le plan directeur régional (PDR) qui englobe les communes de Saignelégier, du Noirmont, des Breuleux et des Bois a été mis en consultation jusqu’au 1er octobre. Ce PDR découle de la mise en application de la nouvelle loi fédérale sur l’aménagement du territoire (LAT). Un document transmis mercredi et qui synthétise le projet, détaille les objectifs prévus dans les communes concernées en matière d’urbanisation, de tourisme, de loisirs, de gestion des déchets, de mobilité ou encore en matière de gestion de la nature et des paysages. L’objectif est notamment de mieux répartir la croissance économique et démographique et donner un cadre à l’urbanisation de la région. « Le PDR concerne ces quatre communes car elles sont les seules à afficher une évolution démographique stable ou positive » explique Renaud Baume, maire des Breuleux, qui regrette toutefois un peu l'arrivée de ce PDR. « Avant, nous avions plus de marge de manoeuvre, c'était plus facile de trouver des solutions. Désormais le cadre sera plus contraignant, c'est clair. Mais d'un autre côté, cela permettra aussi d'éviter des abus » admet l'élu des Breuleux.


De nouvelles zones d’habitat et d’activités

Le plan directeur détermine des secteurs prioritaires pouvant accueillir des zones résidentielles ou à vocation mixte, dans chacune des communes concernées. Selon le document, l’objectif est de proposer une diversité dans la typologie d’habitats.

Le document prévoit également la création de trois nouvelles zones d’activités (AIR), en complément de la zone d’intérêt cantonal déjà en cours de planification (AIC). Les secteurs identifiés sont répartis entre Le Noirmont, Les Breuleux et Les Bois et permettront d’accueillir les entreprises qui ne peuvent pas prendre place dans la zone AIC des Franches-Montagnes.


Tourisme et mobilité en réflexion

L’accent est également mis sur le tourisme. Le nouveau plan directeur entend valoriser l’offre actuelle tout en développant d’autres aspects, comme par exemple l’offre hôtelière de haut-standing. Un nouveau camping est également planifié au bord du Doubs, dans le secteur de Biaufond.

Un autre objectif du plan directeur est de rendre le tourisme régional moins dépendant les conditions météorologiques, en complétant l’offre touristique actuelle avec des activités d’intérieur.

Le réseau cyclable sera également développé en dehors du réseau routier. Un système de « park and rail » sera développé spécifiquement pour les vélos, lors du réaménagement des gares concernées.

Le plan directeur régional pour les communes de Saignelégier, du Noirmont, des Breuleux et des Bois est en consultation publique jusqu’au 1er octobre 2022. /tna


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus